Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d
17

Dragon Quest Builders (Switch) : qu’elle est belle ta truelle !

sur Jeux vidéo Nintendo
Les plus
  • Un concept original et addictif
  • Une certaine liberté
  • L'ambiance Dragon Quest
  • Une prise en main impeccable
Les moins
  • Des combats pas très intéressants
  • Gestion des objets encore perfectibles
  • Vivement un mode online !!
Niveau
98
Dragon Quest Builders Switch
24.99 € @ Auchan
Voir l'offre

Avis :

Alors que la suite commence déjà à pointer le bout de son cube, le portage de DQB sur la console hybride de Nintendo vient de sortir. L’occasion pour moi de me poser enfin sur le titre et de vous livrer mon ressenti.  Démarrez les pelleteuses, voici mon test de Dragon Quest Builders sur Switch.

 

Sortie en 2016 sur PS3 / PS4 / PS VITA
Sortie en Février 2018 sur Nintendo Switch
Développé par Square Enix

 

Avis Dragon Quest Builders Switch : Monsieur Bricolage

 

Vous incarnez ici celui qu’on appelle « Le Bâtisseur » (avouez que ça de la gueule quand on se présente en soirée). Alors que le monde n’est peuplé que de branques incapables de fabriquer quoi que ce soit, le Bâtisseur débarque fièrement avec son CAP Bricolage. Ni une ni deux, des p’tits malins vont faire appel à vos compétences afin de reconstruire entièrement un village. Bon dis comme ça, il est évident que ce n’est pas très clair, disons grossièrement qu’il s’agit d’un mélange de Minecraft, des Sims et de RPG. On rentrera un peu plus dans les détails plus tard. Maintenant que les présentations sont faites passons à la partie visuelle. Graphiquement, il n’y a vraiment pas de quoi se caresser la perceuse. C’est grossier et cubique ! Mais croyez-moi on passe très vite à autre chose et finalement on finir par remercier les développeurs d’avoir fait ce choix car ça facilite grandement les constructions/démolitions.

On y trouve à force un certain charme et par ailleurs, même si les textures ne sont pas magnifiques, elles sont toutes tirées de la saga Dragon Quest, et ça, ça fait plaisir. Niveau personnage, même si on retrouve le style de Akira Toriyama, c’est mignon, sans plus. C’est mieux en ce qui concerne les monstres, on retrouve sans surprise tout le bestiaire de la saga Dragon Quest, et ça, ça fait plaisir aussi ! Pour finir, signalons un cycle jour/nuit et l’absence de météo dynamique.

Cette dernière aurait peut-être pu apporter quelque chose niveau gameplay. Je pense par exemple à des matériaux/objets uniquement disponibles à une certaine saison ou quand il pleut. Il s’agit bien entendu de chipotage. Le portage sur Switch est de qualité, parfaitement adapté à l’écran de la console. Le jeu se veut légèrement moins fin que sur PS4 mais ne souffre d’aucun ralentissement. D’un point de vue sonore, on retrouve des musiques qui rappellent nos grandes épopées Dragon Quest (et ça …. volume 3 😉 ). Niveau bruitages, tous les éléments d’un J-JRG à l’ancienne sont réunis. L’ensemble donne un charme indéniable et imparable au titre. On a alors qu’une seule envie : jouer tout l’hiver au coin du feu.

 

5 lits minimum par chambre on sait jamais 😉

 

Il est sympa quand il dort

Avis Dragon Quest Builders Switch : Les maçons du cœur

 

Rentrons dans le vif du sujet. Je disais plus haut que le jeu est un mélange de Minecraft, des SIMS et de RPG, voici comment ça se passe : vous débarquez dans un village totalement en ruine qu’il faudra retaper petit à petit. Le but sera de vous protéger des monstres mais également d’accueillir toujours plus d’habitants. Pour y arriver, il faudra donc explorer de vastes contrées à la recherche d’objets et de matériaux. A chaque matériau trouvé, vous débloquerez des « recettes » vous permettant de fabriquer des nouveaux objets pour renforcer votre village. Et c’est là que l’addiction commence les amis ! Des matériaux vous permettront de fabriquer des objets qui vous permettront d’utiliser d’autres matériaux et cetera et cetera. Cette course à la « technologie » est passionnante et on prend un réel plaisir à renforcer son village pour protéger ses habitants. On se surprend même à passer des heures à refaire toute l’organisation du village, en mode « fais-moi confiance je suis ingénieur ».

Pire, on finit par se la jouer Valérie Damidot, on pousse les murs pour installer fièrement une chaise en cuir qu’on a ramassé dans un autre monde. Sans crier gare, Dragon Quest Builders cuisine le joueur à feu doux jusqu’à le rendre accroc. Signalons d’ailleurs que l’initiation au jeu est un régal grâce un tutorial remarquable ! J’insiste car je trouve qu’aujourd’hui les débuts de jeu sont devenu très longs et surtout très chiants. L’entrée en matière est agréable, la montée en compétences est souple et on réalise rapidement la liberté qu’offre le jeu. Alors oui, si la mission c’est de créer une cuisine pour nourrir les habitants, il faudra construire une cuisine hein (si tu fais une piscine olympique ça marchera pas J ).

Oui mais, tu vas construire LA cuisine que tu veux ! tu peux y passer 30 secondes et faire une cuisine d’étudiant de 2m carré. Ou alors, tu peux y passer l’après-midi, et en faire une cuisine fortifiée de 20m de haut en mode beau gosse avec du carrelage et tout et tout… Si vous avez aimé les Sims, croyez-moi vous allez y passer un temps fou. Voir les habitants découvrir vos créations est presque émouvant et on finit vite par prendre sérieusement à cœur son rôle de Maire / Protecteur du village.

Protéger son village, c’est ce qu’il faudra faire à chaque boss. Ici, Les boss sont des vagues successives d’attaques de monstres sur votre village. Un peu comme dans des jeux du style Clash Of Clans, vous aurez tout le loisir de vous préparer (fortifier le village, installer des pièges, creuser des tranchées etc). Toutes les stratégies sont bonnes pour rendre les combats plus faciles et on y prend un malin plaisir !

Finissons quand même sur deux points un peu plus négatifs. Les combats. Je conçois bien évidemment que l’essentiel du jeu n’est pas là, mais j’aurais aimé des affrontements un chouya plus techniques (avec esquives par exemple). Sur des sacs à PV, par exemple les dragons, on finit par répéter 100 fois le même mouvement on attendant qu’il meurt, rien de très excitant. La gestion des objets est elle aussi perfectible. Tout va bien au début, mais c’est quand les coffres commencent à être pleins que cela peut devenir pénible. Rien de grave, mais il faudra prendre le temps de faire le tri et de balancer les objets inutiles. Vous gagnerez de la place, mais surtout du temps.

Un mot sur la durée de vie : ENORME ! Même si les quêtes sont assez basiques et assez rapides, c’est bel et bien « tout ce qu’il y a autour » qui va vous prendre un temps fou ! Le loot, construire, détruire, agrandir, renforcer le village, ça n’arrête jamais mais vous ne verrez pas le temps passer ! Si en plus vous êtes un peu sensibles aux délires décoratifs et aux villes bien organisées, vous risquez d’y passer 100h EAZY ! Je vous ai prévenu !

Quel dommage qu’il n’existe pas de mode online  (c’est annoncé sur Dragon Quest Builders 2). Les possibilités semblent être énormes et construire des villages avec ses potes promet énormément. Vivement !

 

C’était pas forcément utile, mais j’ai kiffé pendant 1 heure

 

Qui dit RPG, dit chasse à l’équipement de qualité !

 

Les dialogues sont plutôt bien écrits, et souvent bourrés de sous-entendus

Avis sur Dragon Quest Builders Switch : Conclusion

 

Prendre le meilleur de Minecraft, des Sims, et des Clash of Clan like ; plonger le tout dans une bonne grosse sauce Dragon Quest Quest, voilà le pari osé et réussi de Square Enix. Un concept innovant et accrocheur, une prise en main exemplaire, une certaine liberté et surtout du plaisir, toujours du plaisir. Malgré des combats trop basiques, une gestion des objets perfectibles et l’absence d’un mode online,  DQB est un petit bijou. Square Enix vous offre la possibilité de devenir un architecte dans un RPG japonais et il vous faudra moins d’une heure pour en devenir accroc.  L’adaptation sur la nouvelle portable de Nintendo, bien que moins fine, est impeccable. Je me répète mais comme bien souvent avec les jeux Switch, pouvoir jouer à Dragon Quest Builders partout et tout le temps, rend le titre encore plus savoureux.  Encore un jeu à posséder absolument !

Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.