Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d'achat
15

Little Nightmares sur PC : Dure à cuire

sur Jeux vidéo PC
Les plus
  • La direction artistique
  • L'ambiance
  • Petit prix
Les moins
  • Court
  • Caméra capricieuse par moments
  • Facile
Niveau
15

Avis :

Le jeu commence sans introduction, on se retrouve propulsé aux commandes de la petite Six, au visage dissimulé par la capuche de son ciré jaune et seulement équipée de son petit briquet. Il n’y pas vraiment d’histoire à proprement parler ni d’explications mais le parti pris de ne pas prendre le joueur par la main est plutôt intéressant et fait écho à d’autres jeux du genre comme Limbo et INSIDE, eux aussi développés par un studio scandinave. S’en suis alors de multiples supputations sur cet “antre” où l’on évolue ainsi que sur ses occupants tous sévèrement dérangés, jusqu’à la conclusion qui éclaircira une partie de nos interrogations.

En soit le jeu ne révolutionne pas grand chose, c’est un jeu de plateforme au gameplay des plus classique mais il faut souligner son rythme bien mené : il évite de se répéter et les phases d’observation, de tension et d’action se succèdent.

Visuellement c’est du très bon, la direction artistique du jeu en impose, on sent le gigantisme des décors nous rappelant à chaque instant que l’on est un petit être faible. Les plateaux alternent entre 2D et 3D et du côté de la lumière les effets ne sont pas en reste et participent à l’impression de malaise ambiant. Mais la dimension la plus importante du jeu, selon moi, réside dans le travail effectué sur l’atmosphère sonore. Joué au casque cela a été une vraie expérience : tout est fait pour nous maintenir en haleine et renforcer le climat inquiétant du jeu. Au rayon des bémols, parce qu’il en faut bien, la caméra m’a par moments bien embêté me faisant quelques feintes qui auront causées des morts évitables.

Pour boucler tout cela il faudra compter environ entre 4 heures et 5 heures de jeu si l’on compte compléter le jeu à 100% en chassant tous les succès. Ca ne fait effectivement pas bien long en terme de durée de vie pour un titre à la rejouabilité quasi nulle et il aurait vraisemblablement mérité quelques heures en plus, histoire d’encore plus corser et étoffer l’affaire.

Malgré cela j’ai passé un agréable moment, prisonnier de ce cauchemar enfantin se révélant plus mature que prévu, à mi chemin entre un film de Tim Burton et un animé japonais un poil inquiétant.

Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir

Vous devez vous connecter pour réagir.

S'inscrire Se connecter