Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d'achat
14

Until Dawn (PS4)

sur Jeux vidéo PS4
Les plus
  • Ambiance film d’horreur 90’s
  • L'effet Papillon
  • Les RDV chez le Psy
  • Les expressions faciales
  • Les doublages FR
  • Bonne rejouabilité
Les moins
  • Synchro Labiale
  • Si tu veux JOUER, passe ton chemin
  • Quelques chutes de framerate
  • Certains passages assez longs
Niveau
18

Avis :

Until Dawn est un film d’horreur interactif. J’insiste dès à présent sur l’expression « film interactif », mais nous y reviendrons plus tard. Sorti en 2015, il s’agit une exclusivité PS4 développée par les Anglais du studio Supermassive Games.

 

 

« Salut Cindy, tu veux jouer avec moi ? »

 

L’histoire prend place au Canada, plus précisément dans les montagnes enneigées de Blackwood dans l’Etat d’Alberta. Un an après une soirée qui a plutôt mal tourné, une bande d’adolescents lubriques décident de se retrouver et faire la « fête » dans un immense chalet au beau milieu de nulle part. Il fait froid, il neige, c’est la nuit et bien évidemment… il n’y a pas d’électricité.

Ah ! Et vous l’aurez déjà deviné, quelque chose de chelou et pas très social rôde autour du chalet ! Au début du jeu, nul sait si il s’agit d’un sanglier mutant ou d’un pédophile mais une chose est certaine : il n’est pas là pour faire du ski. Véritable hommage aux classiques de l’horreur des 90’s, il reprend tous les codes et clichés du genre, sans oublier une pincée d’humour qui fait mouche à chaque fois.

Voilà le premier point fort d’Until Dawn : son ambiance ! Dès les premières minutes de la partie, on est captivé par l’univers et la tension monte très rapidement. On apprend à connaitre les différents personnages, qui ont chacun une « fiche psychologique » qui évolue et que l’on peut suivre tout au long de l’aventure. Je m’abstiendrai d’en raconter plus, je préfère vous laisser découvrir tout ce petit monde et surtout vous laisser faire votre avis sur chacun des personnages car…

 

avis until dawn ps4

Quel plaisir de retrouver Christophe Lambert.

 

: Chaque personnage dispose d’une fiche psychologique, qui évoluera au fil du jeu, selon vos choix.

 

« L’Effet Papillon »

 

Le but du jeu sera alors de faire évoluer tous ces personnages, en décidant de leurs faits et gestes via des questions à réponses multiples et des « QTE » (appuyer sur le bon bouton au bon moment).

Donc en fonction de vos envies, de vos peurs, des personnages que vous aimez ou non, vous « manipulerez » toute cette petite bande tel un marionnettiste. Vous voulez les voir souffrir ou survivre en héro ? A vous de voir ! Dans Until Dawn, vous aurez plus un rôle de scénariste que de joueur à proprement parler. J’en parlais en préambule, si vous êtes à la recherche d’un Résident Evil ou Silent Hill, passez votre chemin.  

Le gameplay est ici ultra limité, en fait inexistant à part « décider » des actions/paroles des personnages. Sur le papier, l’idée de ne pas « jouer » m’inquiétait beaucoup mais les scénaristes frappent fort, car chaque décision que vous allez prendre va influencer la suite de l’aventure, c’est ce que l’on appelle l’Effet Papillon, et c’est ici remarquablement bien ficelé.

 

La vie est une question de choix…

 

Jessica décide d’aller faire caca dans les bois, vous la laissez faire ou vous l’accompagner ?

 

« Celui qui va quitter le Loft ce soir… »

 

Dès le début du film, on comprend que chaque décision peut être fatale, et que si l’on souhaite faire survivre son personnage préféré, il va falloir faire les bons choix, au bon moment, quitte à sacrifier quelqu’un d’autre. Cette formule a le don de nous plonger dans un stress quasi permanent, stress qui, influencera forcément vos décisions, notamment lorsque vous n’aurez quelques secondes pour choisir.

Entre deux jumpscares aussi efficaces qu’une claque sur les bourses, le scénario parvient à nous surprendre (surtout au début) et à nous tenir en haleine jusqu’au bout. Personnellement j’ai eu du mal à lâcher la manette !

 

La scène de la salle de bain, un grand classique !

 

« le César est attribué à… »

 

La direction artistique et la mise en scène, bien que peu originales (clairement c’est un best of des films d’horreurs) sont totalement maitrisées et le jeu, plutôt joli dans l’ensemble parvient même à faire dans le photo réalisme sur certaines scènes. Big up quant aux expressions faciales, remarquables !

Il en va de même sur la partie sonore du titre : musiques, bruitages, doublages en Français ; c’est du très haut niveau ! Dommage que la synchro lèvres/voix ne soit pas toujours au top… Sinon c’était parfait !

 

Vous aurez même droit à une séance de psychanalyse personnalisée dans le jeu ! Excellente idée !

 

Conclusion

 

Until Dawn n’est pas parfait, il ne révolutionne rien et il se regarde beaucoup plus qu’il ne se joue. Pourtant c’est un de mes coups de cœur de la PS4 ! Ce genre de « bon p’tit jeu » dont on se souviendra plus tard avec le sourire. Original, bien réalisé, bien écrit, prenant et surprenant, le titre a tout pour plaire aux fans du genre.

Malgré quelques longueurs et une deuxième partie du jeu un peu plus redondante, je lui pardonne aujourd’hui vu le prix auquel vous pouvez l’acquérir (à 25 € environ en neuf ?). Si vous voulez vivre VOTRE film d’horreur ce week-end (le jeu n’est pas très long), Until Dawn est le titre que je vous conseillerais. Mon test se veut très concis, pour ne surtout rien spoiler. Alors laissez vous guider tout simplement, en solo, en couple ou entre amis.

Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir

Vous devez vous connecter pour réagir.

S'inscrire Se connecter