Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d'achat
18

Horizon Zero Dawn. Un gameplay solide au service d’un écrin somptueux.

sur Jeux vidéo PS4
Les plus
  • L'histoire principale captivante et riche en révélations
  • L'héroïne Aloy : forte, indépendante et perspicace
  • Techniquement et artistiquement somptueux.
  • La qualité des quêtes secondaires.
  • L'exploration et la chasse dans les ruines de l'ancien temps.
  • Temps de chargements courts.
Les moins
  • La visée : le changement d'épaule impossible.
  • La manque de profondeur dans le craft.
  • L'escalade trop balisée.
  • Après, c'est du chipotage...
Niveau
10

Avis :

Exclusif à la PS4, sorti le 01 mars 2017.

 

Horizon Zero Dawn : un scénario captivant

avis horizon zero dawn

Qu’une seule envie, voir ce qu’il y a plus loin…

 

« La terre, dans un futur lointain. La nature a repris ses droits et envahi les ruines de notre civilisation, désormais oubliée. L’Humanité a pourtant survécu, sous forme de tribus primitives. Les Hommes tentent de survivre dans ce monde hostile et sauvage, dominé par les machines, de puissantes créatures mécaniques aux origines inconnues ».

Voici le postulat de départ, pour le moins nimbé de mystère, de Horizon Zeron Dawn (HZD). Concrètement, on suit les aventures de Aloy, une jeune femme paria tentant de percer le secret de ses origines, rejetée par tous mais qui va connaître un destin hors du commun. De prime abord, l’histoire est racontée à la façon d’une quête initiatique pour Aloy, qui sous la houlette de Rost, son père spirituel (lui aussi paria) va tenter de se faire accepter des autres mais assez vite, HZD bascule dans une histoire plus audacieuse, moins convenue et complexe autour du destin de l’humanité et des origines du monde tel qu’on le rencontre dans le jeu.

Je reste volontairement vague car l’histoire est un gros point fort dans HZD et ne sert pas de prétexte béta à l’exploration ou au combat, alors autant garder un maximum le plaisir de la découverte. Autre point agréable est la personnalité de l’héroïne Aloy : indépendante et charismatique, elle n’est pas une simple coursière au service de pnj ou une béni oui-oui. Elle exprime ses points de vue avec aplomb et ses réflexions font souvent mouche. Une vraie bonne surprise et un bon bol d’air frais après les décevants « héros » de productions comme Far Cry 3 et 4, Dying Light etc.

 

Horizon Zero Dawn : un gameplay solide mais avec un air de déjà-vu

 

HZD est un jeu d’action et d’aventure en monde ouvert. La carte n’est pas la plus grande rencontrée dans le genre mais foisonne de points d’intérêts (villages/zones de chasses/camps de bandits/trésors), présente une multitude de paysages : de la jungle luxuriante à la beauté glaciale des montagnes enneigées, en passant par le désert ou les vertes prairies faussement accueillantes. HZD est une claque graphique, technique et artistique : il arrive très souvent de rester quelques secondes devant un panorama à se décrocher la mâchoire.

avis horizon zero dawn

La beauté glaçante de certains paysages.

Niveau gameplay, HZD emprunte une multitudes de fonctionnalités dans ce qui se fait de mieux dans l’industrie du jeu vidéo, mais aussi quelques clichés décevants :

 

  • La maniabilité d’Aloy rappelle celle de la Lara Croft des deux derniers épisodes en date : très agréable et intuitive à contrôler. Aloy peut sauter, se baisser pour plus de furtivité, faire une roulade pour éviter les coups. Elle dispose également d’un arsenal à base de lances (pour le corps à corps), de frondes, d’arcs de combat ou de « sniper » de plus en plus sophistiqués pour entraver, piéger et démembrer ses ennemis mécaniques. En outre, ces derniers auront une ou plusieurs faiblesses élémentaires que Aloy pourra exploiter en utilisant par exemple des flèches de feu, ou des grenades de gel. De plus, Aloy peut revêtir des tenues qui boosteront certains aspects défensifs (résistance au feu, glace, projectiles etc). Enfin, la santé d’Aloy ne remonte pas automatiquement mais en se soignant aves des plantes médicinales ramassées ou avec des potions achetées ou fabriquées. Tous ces aspects permettent des combats dynamiques, tactiques et variés.
avis horizon zero dawn

L’art de se cacher dans les buissons…

  • Aloy dispose d’un « focus », un appareil faisant office de vison de l’Aigle propre à la série Assassin’s Creed lui permettant de mettre en surbrillance des matières premières, des végétaux à récolter et des animaux à chasser ou par ailleurs de scanner ses ennemis, qu’ils soient mécaniques ou humains.
  • Aloy peut escalader à la façon d’un Uncharted : cela se fera par des points d’encrage de couleur jaune ou des rebords bien blanchis par l’érosion. L’escalade est ainsi outrageusement balisée et il suffit dès qu’on le comprend de rechercher des points d’accroche jaunes sur des bâtiments que l’on soupçonne d’abriter des trésors des temps anciens. Un peu décevant. Par contre, la manière de l’héroïne de descendre en rappel est sans doute la plus classe jamais vue !
  • Comme dans la série Far Cry, HZD dispose d’un système de niveau qui va jusqu’à 50. A chaque passage de niveau (en gagnant de l’expérience en tuant des machines et en réalisant des quêtes) Aloy gagne des point de vie ainsi que des points de compétences à répartir dans trois arbres de compétences lui permettant d’être plus efficace à l’arc, au corps à corps ou plus économe quand elle fabrique des flèches etc.
  • A l’image de Far Cry, HZD dispose d’un système de craft pour ce qui concerne les différents types de sacs de munitions, de flèches, de pièges, de grenades et autres potions de soins ou de résistance à un élément. Les ingrédients nécessaires sont à récolter dans la nature ou sur les ennemis mécaniques abattus. Point positif et contrairement à Far Cry, nul besoin de trouver une peau de guépard albinos des îles vierges de Patagonie Orientale. Ici, tous les crafts nécessitant des animaux sont réalisables avec des espèces rencontrées dès le début, ce qui permet d’augmenter très vite les capacité de stockage d’Aloy.
  • Par contre, pas de plans d’armes ou de tenues ni pour les mods (qui peuvent être insérées dans une arme ou une tenue pour peu que ces dernières disposent d’un emplacement ad hoc) : elles sont à acheter auprès de nombreux marchands.  Un manque de profondeur surprenant du craft vu la richesse affichée par ailleurs.
avis horizon zero dawn

Les habitués de Far Cry ne seront pas dépaysés.

  • Aloy peut se téléporter d’un feu de camp à un autre, ces check points sont très généreusement répartis sur le monde pour limiter les allers retours. Par ailleurs, pourquoi s’en priver quand on sait que les temps de chargements sont courts ! (sauf quand on sélectionne l’autre bout de la carte, ce qui occasion trente secondes d’attente).
  • Comme beaucoup de jeu, la sélections rapides d’arme ou de pièges se fait pas l’intermédiaire d’une roue d’accès rapide en pressant simplement le bouton L1. Par contre, il n’est pas possible de changer d’épaule quand on vise, ce qui peut être agaçant et pénalisant dans certaines situations.
  • HZD met en avant la furtivité… mais cela passe par se cacher dans des buissons où la tête d’Aloy dépasse de moitié. Cette vieille recette gâche un peu l’immersion, malheureusement.
  • La recherche de collectibles est ici récompensée quand Aloy les ramène à certains marchands.

 

Horizon Zero Dawn : un contenu généreux

 

L’histoire principale se fait en une trentaine d’heures mais il y a de nombreuses occasions de bifurquer et de partir à l’aventure sur un coup de tête. Résultat, il faut compter au moins 50 heures pour arriver au bout du jeu :

  • Comme dans The Witcher 3 (qui fait date à ce sujet), les nombreuses quêtes secondaires sont très soignées, scénarisées (avec des dialogues, des rebondissements) et donc très agréables à faire. Pas de livraisons, pas de missions où il faut tuer douze sangliers mais des personnes disparues, des meurtres à résoudre… en tous cas l’occasion d’en apprendre plus sur les différentes tribus et leurs croyances. Un vrai plus en marge de la quête principale.
  • Cinq zones de chasse sont à votre disposition pour relever des défis chronométrés et servent par ailleurs de tutoriels au maniement de certains armes ou munitions.
  • Les collectibles cités plus haut sont ici agréables à récolter, en sachant par ailleurs que les marchands peuvent vous vendre des cartes pour vous montrer où ils se trouvent à peu près (pas d’emplacements précis mais un zone de recherche).
  • Les camps de bandits esclavagistes et/ou cannibales : cela fait au moins trois bonnes raisons de les envoyer ad patres.
  • Les zones de machines corrompues : des combats plus intenses et difficiles qu’à l’accoutumée.
  • Les creusets, au nombre de cinq sont des sortes de donjons secondaires renfermant de lourds secrets et récompenses.
avis horizon zero dawn

Wahouuu, ça valait le coup !

Horizon Zero Dawn est une épopée incroyable et fantastique avec son personnage principale attachant et son histoire allant crescendo. Doté d’une qualité technique rarement vue, d’une direction artistique enivrante et d’un gameplay plaisant et efficace (malgré quelques écueils) ainsi que de nombreuses activités secondaires, ce monde offrira au joueur une cinquantaine d’heures de plaisir intense, à chasser ou à parcourir les ruines de l’ancien temps à la recherche des origines de ce monde.

Laisser un commentaire 8 commentaires
Niveau 293
Héros Légendaire

Avis relayé sur twitter, il est archi complet.

Je l’ai sur PS4 mais impossible de décrocher de Zelda Breath of The Wild qui casse tout sur son passage.

Niveau 167
Héros Légendaire

merci Choco ! pour moi aussi HZD et Zelda Breath of The Wild étaient aussi en balance… j’ai opté pour le plus court à faire^^ mais du coup, maintenant, direction Hyrule !!! (arf, me reste qq missions tout de même à faire sur HZD)

Niveau 10
Chevalier

Salut Bibi,

Très bon article, agréable à lire et en plus je suis du même avis que toi lol. HZD est un très bon jeux, en espérant que les aventures d’Aloy ne s’arrêteront pas ici.

J’aimerais ajouter dans les plus:

un gameplay dynamique et intelligent,
et surtout une bande son magnifique, je ferme toujours l’application pour relancer le jeu et savourer la musique d’intro « le thème d’Aloy »

et dans les moins:

Un dialogue parfois faussé avec les PNJ et des réponses d’Aloy un peu trop « bon samaritain ». Ca reste léger en tous cas

Merci Bibi et Merci Guerrilla Games !!! évidemment je conseille fortement de vous aventurer sur les terres d’Aloy !!!

    Niveau 167
    Héros Légendaire

    Coucou et merci Toisondor : effectivement, j’ai oublié de mentionné la qualité de la bande son qui accompagne cette aventure épique !

    Niveau 167
    Héros Légendaire

    Merci pour ton commentaire ! et bonne chance sur la Voie !

Réagir

Vous devez vous connecter pour réagir.

S'inscrire Se connecter