Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d'achat
19

Zelda 3 : A Link To The Past (Super Nintendo)

sur Jeux vidéo Rétro
Les plus
  • un level design d'orfèvre
  • une bande son inoubliable
  • un open world avant l'heure
  • une durée de vie conséquente
Les moins
  • le boss final, ce sacré salopard
Niveau
13

Avis :

Cela faisait bien longtemps que je m’étais pas fait une petite Session Retrogaming, et s’il y a  bien un jeu qu’il ne faut pas me laisser retoucher car je me sens obligé de le finir d’une traite, c’est bien Zelda 3 A link To The Past sur Super Nintendo. Un mythe, une institution.

 

Premier émois.

screen-1-zelda-3-a-link-to-the-past

Je me rappelle encore la première fois que j’ai posé mes doigts boudinés de petit gros sur la cartouche (ça va mieux maintenant je vous rassure, même si le Gras c’est la vie). Mon grand frère s’était fait prêter la cartouche en Loose, et on avait pu squatter une ou deux après-midi le jeu. Je me rappelle même avoir supprimé la sauvegarde de son pote (je n’ai d’ailleurs jamais su si cela avait un peu ébranlé leur amitié). Je me souviens surtout de cette ambiance angoissante, oppressante du début du jeu, où la pluie s’abattait sur Hyrule et nous étions seul dans la maison de Link, abandonné par le père de Link parti expressément au château. La suite, vous la connaissez (sinon c’est le moment). Trop peu de temps pour se faire une idée véritable du titre, mais le grand frère avait vite compris de quoi il en retournait et avait cassé sa tirelire pour nous avoir le jeu très peu de temps après. Et encore merci pour ça mon gars, t’es un parfois un sacré débile (comme tous les frères hein) mais tu m’as fait découvrir une oeuvre qui fait quand même parti de mon panthéon

 

Un GTA avant l’heure.

screen-2-zelda-3-a-link-to-the-past

Je ne vais pas vous noyer avec les différentes choses et quêtes réalisables dans ce Zelda, mais surtout vous dire que son impact s’est fait ressentir des années après dans mon cas. Ce Zelda, soyons clair, je l’ai poncé. Je pense même être incapable de vous dire combien de fois je l’ai terminé. Il doit faire partie des jeux que j’ai le plus fini avec MGS et FF7.  Si je dis que ce jeu à eu un impact de incommensurable sur moi, c’est simplement qu’il a même réussi à atténuer la baffe de GTA 3 des années plus tard. Car Zelda 3 A Link To The Past, c’était simplement le premier véritable Open world auquel j’ai joué. L’aventure avait certes un déroulé précis, mais il était tout à fait envisageable de choisir son ordre de priorité dans ses quêtes. On était déjà plongé dans un véritable monde ouvert, dans lequel on se plaisait à simplement se balader entre les différents environnements proposés par le jeu. Le monde était aussi truffé de secrets, ce qui était juste orgasmique pour les petits fouineurs comme moi qui ne se contentaient pas de finir un jeu, mais voulaient avoir tous les objets, avec tous les bonus (médaille d’or à tous les permis de Gran Turismo, venez pas me clasher).

Et que dire du jeu en lui même, juste un exemple de jouabilité, de level design et de direction artistique. Chaque nouvel environnement était l’occasion de découvrir un nouvel univers, de nouveaux monstres, de nouvelles mécaniques de jeu et de nouvelles énigmes. Je pense que ce Zelda fait simplement parti de ma short-list des jeux sans défaut. Il se laisse déguster de bout en bout, sans temps mort, et se veut toujours d’une cohérence implacable. Et la musique… Cette musique qui retentit encore aujourd’hui dans les esgourdes des fans de la série. Le jeu parfait, à tous les niveaux.

 

Zelda 3 A link to The Past n’est pas seulement un grand jeu, c’est un mythe fondateur, le genre de jeu auquel vous pourrez rejouer dans 10 ans tellement son aura et ses mécaniques demeurent intemporelles. Le meilleur Zelda jamais sorti pour moi (avec Ocarina of Time, mais dans un autre registre).

 

Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.