Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d'achat
15

STEEP: ALASKA 1er DLC

sur Jeux vidéo Xbox One
Les plus
  • Gratuit
  • Tu peux grinder désormais
  • De beaux paysages et de nouveaux spots
Les moins
  • Beaucoup moins d'objectifs que sur les Alpes
  • Un HUD toujours trop fournis
Niveau
19

Avis :

Mon coup de cœur de fin d’année 2016!

Fraîcheur, liberté, détente sont les adjectifs qui caractérisent STEEP.  Depuis quelques semaines, le bébé d’Ubisoft Annecy, se renouvelle par l’apport du 1er DLC gratuit, vous permettant de Freerider sur les plaines de l’Alaska.

Pas mal la vue !

J’avoue, ça claque la rétine de suite. Nous ressentons rapidement que nous avons changé d’endroit malgré un environnement semblable. Une végétation un peu plus présente et variée, un beau village avec des baraquements colorés de rouge, de vert, de jaune, de bleu et nous voilà en Alaska!

Bon, ok Sami, mais qu’en est-il? Avons nous de quoi s’occuper? il y a t-il eu des changements en terme de gameplay ou de présentation?                              Et bien oui et non mes chers lecteurs, alors voici pêle-mêle quelques éléments de réponses.

Oui il y a un changement de gameplay, la petite touche qu’on attendait, pourvoir Grinder sur des escaliers et autres tremplins! Non ce n’est pas le top en terme de sensation. T’as juste l’impression qu’ils ont permis l’accès aux rampes, mais il n’y a pas d’animation spécifiques à ton mouvement. Je trouve cela mal calibré, dommage.

Enfin! mais à améliorer.

La montagne est haute et vraiment raide. Sur mes premiers essais je fus surpris par la rapidité de mon skieur pendant la descente, m’obligeant de freiner régulièrement. Elle parait moins vaste que les Alpes, car nous avons une montagne principale avec quelques versants, mais sa hauteur nous permet d’avoir des temps de ride tout aussi long, si ce n’est plus (12 minutes de descente ininterrompues pour ma part).  Au niveau du paysage, ça me semble plus sauvage, et j’ai une sensation que la nature est encore plus souveraine. Des crevasses d’une profondeur impressionnantes en fin de parcours, des tracés de roches en pleine piste, il manque plus qu’un caribou passe, et on y est dans Man Vs Wild. Bien sûr, cette allusion n’est pas anodine, toujours pas d’animaux sur la surface pour habiter un temps soit peu les lieux.

Oui oui, tu peux te rendre dans ces jolies crevasses

Beaucoup moins d’objectifs que sur les Alpes, mais pas si simple pour autant. Nous allons retrouver tout ce qui fait la force du titre en continuant encore et encore des défis pour parvenir à les réussir.

Le Steep World Tour, grand tournoi Live entre Freeriders et libre à tous, se trouve également sur la carte Alaska. Toujours des objectifs en plus, et c’est toujours ça de pris.

Petite déception, le HUD n’a pas bougé. Nous sommes toujours ombragés par les conseils de manipulation en bas à droite de notre écran. Inutile de vous dire, que tout le monde attend d’avoir le choix de le retirer.

C’est pentu, et ce n’est pas des cordes que tu vois, mais des roches…

Pour un 1er DLC et gratuit de surcroit, je trouve cela encourageant. Il y eu une petite touche d’amélioration de jouabilité avec la possibilité de grinder, même si ce n’est pas encore optimum. Un environnement un peu plus sauvage et différent. Il y a de quoi revenir arpenter les pistes et de se remettre les skis aux pieds! Rappelons que le studio d’Annecy travaille toujours sur les prochains sports qui viendront compléter la liste de STEEP, alors voyons voir ce que l’avenir nous réserve!

Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir

Vous devez vous connecter pour réagir.

S'inscrire Se connecter