Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d
Fear The Walking Dead Saison 1 (Spoilers)
16

Fear The Walking Dead Saison 1 (Spoilers)

sur US Séries
Les plus
  • L'ambiance pré-apocalyptique
  • Nick, un personnage intéressant à développer
  • Les effets spéciaux
Les moins
  • Le rythme
  • Le personnage de MadIson
Niveau
10
Fear the Walking Dead saisons 1 à 3 en Blu-Ray
22.50 € @ Fnac
Voir l'offre

Avis :

Très attendue par les fans de la série The Walking Dead, Fear The Walking Dead Saison 1 s’est montrée ces dernières semaines avec ses deux premiers épisodes de sa saison 1. Alors qu’un petit mois nous sépare désormais de la saison 6 de The Walking Dead, que faut-il penser de cette nouvelle série se déroulant au tout début de l’épidémie transformant les humains en zombies ?

Attention, cette critique est susceptible contenir quelques spoilers sur les deux premiers épisodes de la série. 

 

Fear The Walking Dead Saison 1

 

Imaginée et écrite par le créateur original de la série The Walking Dead, Fear The Walking Dead est un nouveau show ayant pour objectif de vivre ou revivre le début de l’apocalypse zombie d’une autre perspective. Contrairement à la série principale, ce spin-off vous propose de découvrir les réactions des humains face à la découverte de ce qui s’apparente être la disparition de la race humaine.

Et de ce côté, Fear The Walking Dead propose dans sa réalisation quelques subtilités à commencer par son fond sonore composé dans des moments anodins de sirènes de police et de bruits d’hélicoptères. Deux éléments qui auraient dû intriguer une population totalement ignorante du danger imminent et bien trop occupée à s’atteler aux affaires de la vie quotidienne. Puis il y a ces bancs vides dans les classes du lycée, ces bus scolaires amenant de moins en moins d’étudiants au fur et à mesure que l’on avance dans l’épisode ou encore le silence inexplicable de Matt envers sa petite amie Alicia, l’une des protagonistes principales de l’intrigue. Ici, tout est donc suggéré avec effet flippant / inquiétant à la sortie particulièrement réussi.

Fear The Walking Dead montre également l’approche qu’ont eu les autorités envers les populations sur la gestion de cette crise avec une absence totale d’information et de mise en garde (du moins jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard). Ce silence « radio », sans mauvais jeu de mot » témoigne de deux choses selon moi : soit le gouvernement lui même n’a pas su gérer la propagation du virus, beaucoup trop contagieux et mortel, soit celui-ci était au courant depuis le début et a donc décidé de sacrifier une partie de la population américaine pour la survie de l’humanité.

Côté réalisation, les nouveaux acteurs sont convaincants et la mise en scène de qualité, bref du Walking Dead comme on en a l’habitude de voir.Mention spécial à l’acteur jouant le jeune Nick que je trouve vraiment bon dans son rôle de junkie et qui devrait être bien exploité dans la suite des prochains épisodes. Découvrir l’inimaginable à travers les yeux d’un toxicomane se posant lui même des questions ouvre également la porte de la théorie du « et si ce n’était au final qu’un rêve », ouverte avec le réveil de Rick à l’hôpital dans la saison 1 de The Walking Dead.

Le premier épisode de Fear The Walking Dead s’achève donc avec les trois personnages principaux (Madison, Nick et Travis) assassinant leur premier zombie qui n’est autre que Calvin, « l’ami » et au passage dealer de Nick. Contrairement aux critiques qui fusaient sur le web à l’annonce de la diffusion de cette série, il n’aura pas fallu bien longtemps pour voir de l’action et du sang à l’écran.

Fear The Walking Dead Saison 1

Dans le second épisode diffusé dimanche 30 août 2015, tout s’accélère avec la morsure de Matt, petit ami d’Alicia et qui soulève donc le mystère de son lapin posé dans le premier épisode.

Petit à petit, tout commence à changer : le lycée ferme subitement en fin de matinée, le nombre de voitures de polices augmente considérablement à l’écran ou en fond sonore (tout comme les hélicoptères) et surtout, les personnages commencent véritablement à s’inquiéter à l’image de Travis tentant de retrouver le plus rapidement possible son fils Chris.

Au milieu de ce début de panique général, on retrouve cette famille qui décide
de fêter l’anniversaire de leur petite fille malgré tout, sous-estimant clairement le danger les entourant car « personne aux informations » ne parle de ce qui est en train de se produire comme le rappelle un Nick en plein sevrage de drogue et à la limite du « walker » dans sa façon de marcher. Nul doute que son état inquiétant (fièvre, démarche titubante) devrait être exploité dans les épisodes à venir.

L’épisode 2 s’achève avec les retrouvailles de Travis et de Chris ainsi que de sa mère trouvant refuge dans un petit magasin au milieu d’un début d’émeute. Là également malgré la gravité de la situation, les personnages refusent de céder à la panique en sous-estimant l’ampleur de la catastrophe à l’image de Madison refusant des provisions de la part de l’étudiant « survivaliste » Tobias ou de Travis observant calmement un policier faisant des provisions d’eau…

Bref vous l’avez compris, Fear The Walking Dead joue énormément sur les petits détails et fait passer énormément de messages à travers sa mise en scène subtile et son scénario nous dessinant petit à petit un drame familiale sur fond d’apocalypse zombie. À l’image des jeux de la franchise Telltale, nous devrions avoir dans les semaines qui viennent des épisodes de haute volée. Vivement la suite de cette saison 1 qui se terminera (déjà) dans 4 épisodes seulement…

Laisser un commentaire

Une question, une meilleure offre dénichée, le prix a changé ? N'hésitez pas à commenter.