Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d'achat
18

GAME OF THRONES : CRITIQUE DE L’ÉPISODE 10 SAISON 6 (SPOILERS)

sur US Séries
Les plus
  • Le final explosif (dans tous les sens du terme
  • L'intrigue qui avance vraiment
  • La réalisation et le dynamisme de l'épisode
Les moins
  • C'est déjà la fin...
  • ...et il faudra attendre encore + longtemps pour avoir la saison 7
Niveau
22
Game of Thrones Intégrale des Saisons 1 à 7 en Blu-Ray
39.90 € @ Amazon
Voir l'offre

Avis :

Dernier épisode pour la saison 6 de Game Of Thrones, « The Winds of Winter » se devait de clore en beauté les interrogations laissées jusqu’ici. Après une bataille extraordinaire, les personnages doivent faire face aux conséquences de leurs actes.

 

La revanche d’une blonde

 

Commençons tout de suite avec le procès de Loras Tyrell et Cersei Lanister. Tout le monde se retrouve dans le sanctuaire pour assister à la messe du Grand Moineau. Tout le monde ? Non pas vraiment, le roi et sa mère ne sont toujours pas là. Margaery sent le coup fourré arriver et elle a bien raison (mais trop tard pour elle) : Cersei et Qyburn ont trouvé le feu Grégeois caché sous la cité. La régente fait donc exploser le temple (et la moitié de la ville) dans un déluge de flammes vertes. Le Sept de Baelor, la famille Tyrell (Margaery, Lancel et Mace) et quelques Lannister : tout ce joli ptit monde est mort.

Le vieux Pycell est assassiné par les petits chuchoteurs (une chorale d’enfants pas très catholique), et la Septa qui avait torturé Cersei est emprisonnée pour être torturée à son tour. Effet domino oblige, le roi Tommen ne supporte pas la perte de sa chère et tendre est se jette par la fenêtre. Que de morts, mais une vengeance bien menée pour

Cersei qui devient alors la reine des sept royaumes sans particulièrement s’émouvoir de la mort de son fils. Seul Jaime, revenu de Vivesaigues, semble ébranlé par la situation. Cette séquence de Game of Thrones est réalisée d’une main de maître grâce à des cadrages bien choisis ainsi qu’une musique lancinante mais diablement efficace. La situation à Port Réal est désormais claire, rien n’empêche la nouvelle reine de régner sur son royaume.

 

Stark Attack

 

Au nord, la nouvelle tombe : l’hiver est arrivé. Sansa et Jon essaient de rallier les seigneurs du Nord à la maison Stark avec la participation de la jeune Lyanna Mormont. Cette dernière, malgré son jeune âge, impose son statut et prouve son attachement aux nouveaux gouverneurs du Nord grâce à un discours fort, qui impressionne et séduit les autres seigneurs.

Une scène qui donne des frissons, et qui nous permet de voir que le Nord est de nouveau uni. Petit aparté avec Lord Baelish qui avoue à Sansa son désir de prendre le trône de fer avec la belle à ses côtés. On s’en doutait un peu mais maintenant, c’est clair. Il va falloir s’attendre à une nouvelle trahison de Littlefinger dans l’avenir…

De son coté, Arya venge enfin son frère Robb et sa mère en assassinant Walder Frey chez lui ainsi que ses héritiers (qu’elle a servi en pâté à leur père, beurk) grâce à la technique des sans-visages. D’ailleurs, c’est étonnant de voir comment Arya transverse très facilement la moitié du continent en un claquement de doigts, contrairement aux autres personnages.

Un petit tour avec Bran qui est ramené au pied du Mur par son Oncle/Zombie Benjen. La nouvelle corneille a de nouveau une vision concernant son jeune père et sa sœur Lyanna. On apprend que cette dernière, mourante, vient de donner naissance à Jon Snow. Elle demande à Ned de protéger le nouveau-né de son mari, Robert Baratheon, puisque l’enfant semble illégitime. On peut spéculer que le vrai père serait Rhaegar Targaryen puisqu’on sait qu’il a fait quelque chose à Lyanna depuis le début de la série Game of Thrones. Jon serait donc moitié Stark moitié Targaryen, et donc qu’il peut prétendre au trône.

 

Petit bateau

Pour finir, Daenerys se prépare enfin enfin traverser la mer. Après avoir ordonné à l’un de ses amoureux transis, Daario Naharis, de rester à Meereen, elle promulgue Tyrion au rang de Main de la reine. De plus Varys revient avec de bonnes nouvelles : Olenna Tyrell, désormais bien seule, et le territoire de Dorne, s’allient à la mère des dragons pour attaquer le continent. Nous finissons sur une vision de la traversée de la flotte contenant Daenerys bien sûr, avec ses 3 dragons, les immaculés, les Dothrakis, les Greyjoy, Dorne et les Tyrell.

Une guerre sans précèdent va s’abattre sur Westeros mais ça, ça sera pour la saison prochaine, dans 9 mois. L’attente promet d’être longue pour un résultat -on s’en doute- toujours somptueux.

 

Sur cette saison, les histoires des personnages ont été très longues à démarrer (la palme à Arya), mais le résultat est toujours époustouflant. On pensait qu’avec le climax de l’épisode 9, l’épisode suivant allait faire retomber la pression mais il n’en n’est rien. Je trouve en plus que la photographie, les éclairages, le cadrage et surtout la musique ont passé un nouveau gap en terme de divertissement (sans parler des effets spéciaux qui n’ont rien à envier au super-productions ciné).

Certes le budget est énorme, mais certains épisodes sont pour moi du jamais vu. Et ça, c’est que du bonheur. Être encore surpris en 2016 par Game of Thrones, ça fait du bien tout simplement. Merci HBO et à l’année prochaine. Vite vite vite.

See your next year !

Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir

Vous devez vous connecter pour réagir.

S'inscrire Se connecter