Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Test de Ni No Kuni II (PS4 Pro) : Une suite réussie et épique

Après un premier épisode somptueux visuellement mais oubliable sur PS3, le studio Level-5 a mis plusieurs années à sortir cette suite qui apporte de nombreuses nouveautés tout en respectant la formule originale. Avec ce Test de Ni No Kuni II : l’avènement d’un nouveau royaume, nous allons voir qu’être le second dans une franchise, ça peut avoir du bon !

 

 

Testé sur PS4 Pro, Garantie Sans Spoiler (Et c’est très dur de résumer …)

Date de sortie : 23 Mars 2018

Développeur : Level-5

 

Test de Ni No Kuni 2 : Sombre et Mignon

 

Roland, personnage réussi et charismatique

 

A l’époque de sa sortie, j’avais été Hypé par Ni No Kuni premier du nom. Certes le jeu était magnifique, mais la redondance du titre ainsi que son propos m’avaient rapidement enlevé la manette des mains. Déçu, je n’avais pas suivi la sortie de ce deuxième épisode et c’est avec un certain apriori que j’entamais cette nouvelle aventure.

Elle commence d’ailleurs de façon étonnante avec le transfert du Président des Etats Unis nommé Roland, de son monde à celui dans lequel nous allons évoluer. Téléportation magique dans le royaume de Carabas, où le roi Evan, fils légitime à la succession de son père le roi, essaye d’échapper à un Coup d’Etat de la part d’un des conseillers. L’histoire se basera donc sur le retour au trône du jeune roi et surtout, sous-titre du jeu, la mise en place d’un nouveau royaume pour unifier tous les autres.

 

Et hop, un compagnon de plus

 

Raconter comme ça, les enjeux paraissent simplistes mais les thèmes abordés durant l’aventure sont nombreux et variés. Une façon de commencer à faire intégrer au jeune public des problématiques allant du racisme au terrorisme en passant par les gouvernements corrompus. On peut même y déceler une critique du Conflit israélo-palestinien, avec deux cultures différentes revendiquant un même territoire, mais je vais peut-être un peu loin là ^^.

Cependant, et c’est l’une des réussites de Ni No Kuni II, le deuxième niveau de lecture permet à toute la famille de prendre plaisir à suivre l’intrigue. Les rebondissements sont nombreux, seuls quelques personnages secondaires pas très inspirés et des antagonistes aux objectifs classiques noircissent le tableau. Mais le tout est rattrapé par une fin très réussie et qui permet de valider un scénario bien ficelé.

 

Test de Ni No kuni 2 : Mix and Twist

 

Les combats sont dynamiques et toujours lisibles

 

L’histoire c’est bien mais un gameplay réussi c’est encore mieux. Ni No Kuni II reste donc une RPG japonais avec des combats en temps réels. Votre équipe composée de 3 aventuriers préalablement choisis parmi la totalité des compagnons disponibles (total qui grossit au fil de l’aventure) doit combattre un nombre plus ou moins important d’ennemis dans une arène fermée. Les affrontements sont dynamiques, avec un accent prononcé sur le placement.

Outre vos amis, vous avez le droit à des Assists, les Mousses. Petits esprits représentants les 5 éléments, ils vous aident avec des sorts d’attaques, de défenses ou de soins. Outre le fait qu’ils soient mignons, ils constituent une diversité appréciable et les personnages sur l’arène deviennent rapidement très nombreux sans pour autant gêner la visibilité. La gestion des niveaux n’est jamais contraignante et vous aurez toujours une difficulté plus ou moins bien gérés au fil de l’aventure. Sur la totalité du jeu, je n’ai jamais eu la sensation de devoir farmer comme un fou par exemple.

 

Les mousses, mignons petits compagnons d’aventure

 

Le monde dans lequel vous évoluez est de taille moyenne avec quelques royaumes qui représentent des Hub pour les missions. Entre ces derniers vous voyagerez à pied (ou avec d’autres moyens de locomotion) avec un rendu miniature tout mignon des plaines, montagnes, déserts et autres panoramas. Si les villes sont réussies malgré leurs tailles restreintes, les donjons eux sont pratiquement tous les mêmes avec un design épouvantable et sans aucune ambiance. Dommage.

Autre nouveauté Ni No kuni II : le mode Bataille qui vous permets de prendre part à des mini-guerres. Le principe est simple : vous vous engagez avec 4 bataillons contre une quantité définie d’ennemis sur une map réduite. Le but reste de détruire l’ennemi grâce notamment à trois types d’armées se neutralisant via la méthode Pierre-Papier-Ciseaux. Clairement, ça reste pour moi la partie la moins amusante du jeu : c’est redondant, pas très amusant et on zappe au final le plus possible ce mode.

Test de Ni No Kuni 2 : Royaume renaissant

 

La construction du royaume est diablement addictif, et très complet

 

L’enjeu de l’histoire reste donc la construction d’un nouveau royaume de toute pièce. Vous allez devoir construire, outre la salle du trône, vos bâtiments, les améliorer et surtout faire venir des habitants afin d’agrandir votre popularité. Le recrutement est le nerf de la guerre, vous devrez principalement faire les différentes quêtes que chaque postulant vous donnera, afin de valider sa venue.

 

Il y a même une sorte de Facebook, dont la présence ne sert à rien de plus qu’à ajouter du contenu rigolo.

 

De camps avec trois badauds, vous pourrez obtenir plus d’une centaines de citoyens à gérer et à occuper. En fonction de leurs compétences, ils œuvreront à améliorer vos capacités, fabriquer des équipements et des armes, ou encore accéder à des bonus. Cette occupation devient rapidement une obsession, en parallèle de votre aventure. L’argent qui vous permet d’améliorer vos installations se gagne naturellement avec le temps. Il ne sera donc pas rare de régulièrement retourner dans votre royaume pour valider les récompenses.

Croyez-moi : c’est addictif et le nombre de possibilités est assez fou. Cela rajoute facilement plusieurs dizaines d’heures à votre temps de jeu. et ce ,même  la trame scénaristique terminée.

Test de Ni No Kuni 2 : La beauté renouvelée

 

Les environnements sont toujours un émerveillement

 

Ni No Kuni II est magnifique, il n’y a qu’à voir les Screen ci dessus. La sensation d’évoluer dans un dessin animée à la Ghibli est réelle. Les protagonistes expriment leurs sentiments de façon naturelle et l’univers est très cohérent. Sur PS4 Pro, la possibilité d’une Résolution 4K avec le HDR activé magnifie les éclairages et ajoute une finesse supplémentaire sur les contours.

Seule la partie sonore reste en retrait. Certes, les thèmes principaux sont réussis mais certaines ambiances ne collent pas avec l’environnement. Rien de grave, sachant que la musique que vous allez le plus entendre, celle des combats, ne vous soulera pas au bout de 2 minutes, comme celle de son prédécesseur.

Coté durée de vie, la campagne principale m’a occupé pendant environ 40 heures, et vous pouvez en ajouter 20 de plus pour finir l’ensemble des quêtes annexes et la construction complète du royaume. Au choix de vos envies et de votre humeur 😉

 

Test de Ni No Kuni 2 : Conclusion

 

J’ai pas pu m’empêcher de vous mettre un screen de l’homme en slip

 

Ni No Kuni II : l’Avènement d’un Nouveau Royaume est une réussite, sans aucun doute. Un très bon JRPG qui vous embarque dans une aventure épique et originale grâce à un scenario abouti et une finition exemplaire.

Un divertissement familial qui ne réussit cependant pas totalement à intégrer ses différents modes de jeux de façon intuitive et transparente. Reste que cette suite est sans doute le meilleur JRPG du moment, sans réelle concurrence, alors pourquoi se priver si vous aimez le genre ? Car sauver la paix dans le monde au côté du Président des Etats Unis, tout en côtoyant des autochtones mi humain-mi animal, ça ne se voit pas tous les jours !

16
Test de Ni No Kuni II (PS4 Pro) : Une suite réussie et épique
Les plus
  • Une histoire cohérente et bien ficelée
  • Une difficulté bien gérée
  • Un mode Construction addictif
  • Une DA somptueuse
Les moins
  • Difficulté un peu faible
  • Le mode Bataille
  • Les donjons ennuyeux
Graphismes 18
Gameplay 15
Son 13
Durée de vie 17
Rapport qualité/prix 16
J-Air
Rédacteur
Suivre sur :
J'aimerais être un pc, pour pouvoir redémarrer ma vie en mode sans échec

Meilleur bon plan

Derniers commentaires

Laisser un commentaire 1 commentaire
Niveau 1
Apprenti

A en croire les notes, 13/20 concernant la bande son ? Étonnant pour ce jeu!

Réagir

Vous devez vous connecter pour réagir. S'inscrire / Se connecter

A voir également