Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Beyond Good & Evil 2, ce n’est pas pour tout de suite

Lors de cet E3 2018 le « hypomètre » a vibré fort pour Cyberpunk 2077 mais aussi pour Beyond Good & Evil 2. Après s’être déjà montré en vidéo lors de l’édition 2017, Ubisoft a remis le couvert en nous sortant à nouveau un trailer à couper le souffle sans toutefois donner plus d’informations quant à une date de sortie hypothétique.

Si comme moi vous avez joué à l’époque à Beyond Good & Evil, la simple idée de voir une suite fut longtemps du domaine de la chimère. Alors autant dire que ce qui a été présenté visuellement jusqu’ici provoque chez moi une envie irrépressible d’enfin poser les mains sur le projet pharaonique de Michel Ancel. De ce que l’on sait vaguement pour l’instant, l’histoire prendra place avant les événements du premier opus et le jeu sera une de sorte de bac-à-sable spatial situé dans un univers multijoueur extrêmement vaste et varié. De quoi mettre l’eau à la bouche de tous les amoureux de space opera.

Mais la question de voir le jeu tourner sur nos consoles actuelles mérite d’être posée car le titre semble très ambitieux sur le plan technique. On attendra bien sûr d’entrevoir du gameplay avant de tirer des conclusions hâtives mais cela pourrait prendre sens quand on sait que les consoles de salon actuelles que sont nos PS4 et Xbox One sont considérées par certains spécialistes du secteur comme ayant encore 2 ou 3 ans de vie devant elles.

Et ce n’est pas la récente confidence de Michel Ancel himself qui viendra mettre un terme à ces rumeurs. Au détour d’une réponse à un commentaire sur sa page Instagram, le créateur du jeu a laissé entendre que l’équipe de développement visait la fin d’année prochaine (donc fin 2019) pour une beta jouable.

 

source : Eurogamer

Il faudra donc prendre son mal en patience avant de voir l’un des titres les plus ambitieux de l’histoire des studios Ubisoft pointer le bout de son nez. Qu’à cela ne tienne, quelques années de plus ou de moins d’attente ne feront pas peur aux fans de la première heure dont les souvenirs mâtinés d’un doux parfum de nostalgie nous rappellent que cela en vaudra forcément la chandelle.

Puis au pire, on aura toujours les superbes cinématiques de l’E3 2017 et 2018 à regarder en boucle :

 

 

 

diamk
Rédacteur
Suivre sur :
Fuyez, pauvres fous!
Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

A voir également