Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Sortie Creed 3 le 1er Mars 2023 : notre top des films de la saga Rocky

SLIDER sortie creed 3 article blog

Amateurs de noble art sur grand écran, la sortie Creed 3 approche à grand pas ce mercredi 1er Mars 2023 en France. L’occasion pour un fan inconditionnel de la saga que je suis de vous donner mon classement (personnel et subjectif, à vous de vous faire votre propre avis) sur les meilleurs films de la saga Rocky.

 

En tant que Partenaire Amazon (ou tout autre marchand chez qui nous pouvons avoir un partenariat affillié), nous réalisons un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises (revenus servant à financer notre service gratuit et couvrir nos coûts de maintenance et fonctionnement). Cela n'influence en rien les prix affichés, notre ligne éditoriale ou nos choix des produits, comme spécifié dans notre charte ou encore nos conditions générales d'utilisation (site, application mobile, réseaux sociaux). Les prix sont susceptibles de varier entre le moment où nous postons une information et celui ou vous la consulter. Vous pouvez également retrouver notre politique de confidentialité sur notre site web.

 

8/ Rocky Balboa (Rocky 6)

Un très bon film, qui permet de voir Sylvester Stallone fouler le Ring une dernière fois en compagnie de son fidèle Beau frère Paulie. Si je le mets dernier de ce classement, c’est simplement car je trouve qu’il verse pas mal dans le fan service et la nostalgie, et qu’il est donc difficile à appréhender pour un non initié de la saga Rocky. Beaucoup de références aux anciens Rocky donc. Autre point négatif sur le film : l’antagoniste. Non pas que Mason Dixon n’impressionne pas, mais son charisme est tout de même à mille lieues de ce qu’a pu nous proposer les précédents films.

Indispensable donc si vous êtes fans de la saga, avec notamment des speech de Rocky absolument cultes et qui pourraient vous arracher quelques chaudes larmes (le discours à Rocky Jr, joué par l’acteur Milo Ventimiglia, que vous connaissez peut-être dans le rôle de Peter Petrelli dans la série Heroes).

 

7/Rocky 2

Suite directe du premier Rocky, ici on retrouve un boxeur qui retourne à la réalité après son premier combat contre Apollo Creed. On a tout à fait plaisir à retrouver le héros affublé d’une nouvelle notoriété qui change ses rapports à la société, et de le voir évoluer dans ce sens. Malgré cela, je considère qu’il s’agit plutôt ici d’un film qui veut trop combler les frustrations apportées par la fin du tout premier Rocky Balboa, agrémenté de pas mal de longueurs (la scène de l’hopital avec Adrienne aurait à mon sens pû être beaucoup plus rapidement expédiée, le spectateur ayant saisi d’emblées tous les enjeux ici). Un bon film cependant, mais une suite un peu trop convenue.

 

6/Rocky 4

Là je sais que mon choix peu diviser. Véritable monument du film de boxe de la fin des années 80, Rocky 4 n’en est pas moins celui le plus sujet à polémique. De part son parti pris politique notamment, ce dernier axant clairement son propos autour du conflit USA vs URSS (on est en pleine guerre froide à ce moment précis), mais aussi par des scènes qui paraissent parfois inutile au déroulement du film (la scène du Robot avec Paulie…), mais encore des séquences aujourd’hui Kitsch bien qu’ en adéquation avec les standards des films de ce type à cette époque précise.

Il reste cependant certainement un des meilleurs divertissement de la saga, avec un méchant venu des steppes russes absolument terrifiant et désormais culte du 7ème art : Ivan Drago.

Un Rocky pop-corn, un véritable plaisir coupable qui se déguste sans complexe si on prend en compte l’époque à laquelle il est sorti.

 

5/Rocky 5

Voilà un autre épisode qui fait débat. Sorti 5 ans après Rocky 4, on voit un véritable retour aux sources du boxeur italien (je n’en dis pas plus, ici on déteste les spoils), avec une véritable volonté de revenir aux poncifs du tout premier Rocky. On y voit également les dérives du sport moderne  et son star system qui se mettent en place avec la nouvelle génération de boxeurs (avec le personnage de George Washington Duke, caricature du très controversé Don King). Certains auront certainement du mal avec le personnage de Tommy Gun (même s’il faut avouer qu’il a une sacrée coupe mulet !), pas des plus charismatique, mais personellement je trouve qu’il s’agit d’un épisode qui est tout à fait cohérent dans la chronologie des Rocky. A voir donc, surtout si vous êtes un aficionado du tout premier Rocky.

 

4/Creed 2

Celui à je l’attendais de pied ferme. Le retour du personnage d’Ivan Drago, venu cette fois-ci sur les terres de Rocky pour prendre sa revanche comme entraineur (il coach ici son fils Viktor Drago, une bête de muscle). A l’instar de Rocky Balboa, je trouve que ce film s’adresse avant tout aux amateurs de la saga Rocky et notamment du quatrième. Il reste cependant un excellent divertissement, malgré quelques longueurs dispensables. Mais quel kiff de revoir l’ogre de Sibérie de retour sur les traces de son ennemi le plus coriace.

 

3/ Creed 1

En véritable fans de la saga Rocky, quel ne fut pas mon plaisir que de savoir que la série allait avoir droit à un spin off autour du personnage d’Adonis Creed, le fils de l’ennemi le plus fidèle de l’étalon italien (Apollo Creed). J’avais cependant des doutes sur la capacité de Creed à pouvoir faire perdurer la tradition des Rocky sans la dénaturer, et surtout sans solliciter trop la dimension « fan service ». Et là c’est du tout bon. Côté histoire, le film s’imbrique parfaitement dans la chronologie des Rocky sans en faire trop, la réalisation a pris un bon coup de polish avec des combats encore plus dynamiques et réalistes. Un indispensable, que je classe directement dans le top 3 de toute la saga.

 

2/ Rocky 3

Ma madeleine de Proust. Certainement le Rocky que j’ai le plus regardé dans ma jeunesse sur VHS. Ici tout est bon à prendre. Avec un scénario cohérent qui reflète les dérives d’un champion qui s’est un peu trop accoutumé à sa nouvelle vie de superstar (comme dirait Mickey, « tu t’es embourgeoisé »), mais aussi un montage ultra dynamique ne laissant jamais le spectateur sur sa faim, et des personnages secondaires qui ont un intérêt prépondérant dans la trame narrative (Apollo Creed <3), ce film est a conseiller à tout amateur de film de boxe en général. Et que dire de la prestation de l’antagoniste Clubber Lang (incarné par Mister T), à mon goût le plus flippant de tous, et avec les meilleures punchlines de toute la série (« Mon pronostic ? ….Une Boucherie… »).

A voir, et revoir, et revoir encore.

 

1/ Rocky 1

Cela peut parfois paraître cliché -voire vieux jeu- de dire que le tout premier est le meilleur, d’être adepte du « c’était mieux avant ». Mais là clairement il est très difficile d’en faire autrement. Véritable monument du 7ème art, le tout premier Rocky a raflé pas moins de 3 oscars lors de l’année de sa sortie, et notamment celui du meilleur film. Ici tout est culte, de la musique désormais iconique de Bill Conti, à la réalisation sobre mais efficace (le film date date de 1976 pour rappel), en passant par une histoire qui touchera les plus sensibles d’entre nous. Porté par un message d’espoir universel, Rocky est un film que vous devez voir au moins une fois dans votre vie si vous n’en avez pas eu l’occasion.

 

Plus qu’une poignée de jours donc pour voir la suite des aventures d’Adonis Creed, en espérant que Creed 3 s’imbriquera dans la chronologie de la saga Rocky d’aussi brillante manière qu’ont réussi  à le faire les deux précédents films, malgré l’absence annoncée de Sylvester Stallone au casting (on croise encore les doigts pour ne serait-ce qu’une apparition). RDV donc ce 1er Mars 2023 pour en juger lors de la sortie Creed 3.

 

Voici à ce propos la dernière bande annonce en date pour la sortie Creed 3 :

pour regarder cette vidéo.

Sentenza
Sentenza
Rédacteur
Suivre sur :
L'ennui c'est que moi je finis toujours le travail pour lequel on me paie

Une question, une meilleure offre dénichée, le prix a changé ? N'hésitez pas à commenter.

A voir également