Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Nioh (Test Alpha PS4) : un vrai potentiel

Annoncé en 2004 et annulé / repoussé depuis, Nioh a fait une apparition remarquée sur le Playstation Store cette semaine. Cette exclusivité PS4 à venir fin 2016 sur la console de Sony nous a fait souffrir…Beaucoup souffrir. Voici nos impressions après plusieurs heures de jeu sur l’alpha de Nioh.

 

Dark Souls au pays d’Onimusha 

test-nioh-alpha-demo-playstation-4-screenshot-gameplay-katana

Laissez-moi passer, manants ! Je suis un fou qui fait son footing avec son katana

Nioh, c’est un peu l’enfant de Dark Souls et d’Onimusha. C’est ainsi que je résumerai le jeu si je devais me prêter à l’exercice de le décrire en une phrase. Se déroulant dans un Japon de l’ère féodale, Nioh vous propose d’incarner un samouraï et de progresser dans un monde hostile rempli d’ennemis et de créatures en tous genres. Dès les premières minutes de jeu, impossible de ne pas faire le rapprochement avec Dark Souls, la production de From Software dont nous vous avions proposé un test sur l’épisode 3 sorti le 12 avril. De l’inventaire aux déplacements en passant par le système de verrouillage des ennemis, des attaques ou encore de la difficulté, Nioh reprend pratiquement toutes les bases de la saga Dark Souls.

Vous retrouverez donc la fameuse barre d’endurance sur laquelle il faudra faire attention lors de vos attaques. À l’instar du jeu dont il s’inspire, Nioh vous punira sévèrement si vous vous épuisez trop rapidement. Et le jeu n’hésite pas à vous le faire comprendre dès les premières minutes, ma première rencontre s’étant soldée d’une mort instantanée, terrassé lamentablement par un coup de (l)hache dans le dos.

test-nioh-alpha-demo-playstation-4-screenshot-gameplay-affrontement

Il vaut mieux prendre ses ennemis par surprise pour éviter de vous retrouver à combattre plusieurs adversaires à la fois.

Autre source d’inspiration de Nioh : la notion de Die and Retry (mourir et réessayer en anglish) typique de la série des Souls et que l’on retrouve ici.  La tension est palpable à chaque rencontre d’ennemi et la progression se fait pas à pas. N’espérez pas foncer dans le tas le katana à la main pour zigouiller tous vos adversaires, il faudra ici ruser et réfléchir sur la manière d’attaquer vos ennemis. Surtout que le système de combat propose différentes mécaniques  via plusieurs postures à adapter (attaques courtes, attaques lourdes, attaques standards). Le potentiel des combos semble assez conséquent, notamment pour de possibles affrontements en réseau, et n’est pas sans nous rappeler un certain Onimusha de l’ère PS2. Il est possible de contrer, d’esquiver mais également d’invoquer via son Ki un esprit protecteur qui boostera de manière significative vos attaques (à garder pour des boss ou des ennemis plus puissants). Attention toutefois à la mort qui ne sera jamais bien loin car en cas de trépas, vous

test-nioh-alpha-demo-playstation-4-screenshot-recuperation-ames

Oui, ce sont mes âmes par terre. Quand je vous disais que Nioh s’inspirait grandement de Dark Souls.

devrez tout recommencer depuis le dernier check point symbolisé par des petits autels. À chaque « Game Over », vous perdrez toutes vos « âmes » acquises et les récupérer avant un nouveau trépas synonyme de perte définitive de vos biens, restera votre priorité absolue. Vous garderez également un œil attentif à l’usure des armes et lire les descriptions, étudier les différentes caractéristiques semble également capital dans votre lutte pour la survie. C’est ainsi que Nioh parvient à impliquer le joueur qui se sent totalement concerné dans sa progression.

Sur le papier et dans les idées, Nioh a donc presque tout bon. Même si je regretterai un affichage d’informations un peu trop agressif (objets indiqués au sol, endurance des ennemis visible…), le jeu présente un bon potentiel à exploiter dans les années à venir s’il rencontre un succès commercial. Cependant, difficile de voir le jeu caracoler en tête des chartz en raison de sa difficulté, mais également de son retard conséquent d’un point de vue technique.

 

Des lacunes techniques…

test-nioh-alpha-demo-playstation-4-screenshot-moteur-de-jeu

Graphiquement, le jeu n’est pas moche pour une alpha mais le moteur utilisé semble poussiéreux et mériterait d’être amélioré pour un prochain opus par exemple

Comme évoqué en introduction de cet article, Nioh est un projet qui a vu le jour en 2004 soit il y a 12 ans. Je ne sais pas par quelles étapes est passée cette production de la Team Ninja, mais le moteur de jeu utilisé pour les animations semble totalement dépassé. Les mouvements ne sont pas fluides et font clairement pensés à un jeu de la génération précédente porté sur Playstation 4.

Côté graphismes et framerate, il faudra patienter pour vraiment juger de la qualité de ce Nioh mais toujours est-il que la carte proposée dans cette version Alpha était loin d’être envoûtante d’un point de vue artistique. On retrouve l’ambiance du japon de l’ère féodale mais le tout manque de vie et de détails dans les textures. Pour le level design, la map a été conçue dans le but de vous tendre le maximum d’embuscades possibles et il faut avancer prudemment si l’on ne veut pas être dépassé par les événements. Cependant et dans cet alpha, on ne joue pas forcément avec les éléments du décor comme c’est le cas dans un Dark Souls avec l’activation de pièges ou de différents mécanismes. N’est pas From Software qui veut.

Au delà de ses lacunes techniques et de son level design quelconque, Nioh parvient toutefois à captiver le joueur en lui lançant un challenge de taille. Attendez-vous à mourir, encore et encore. Et ça en 2016, à l’heure du jeu vidéo grand public tout accessible, bon sang que ça fait du bien.

 

…mais Nioh a du potentiel

test-nioh-alpha-demo-playstation-4-screenshot-monter-niveau-2

Et on retrouve le même système pour monter de niveau que dans…suspens…Dark Souls.

Je ne sais pas si Nioh fait partie d’un projet plus vaste de la Team Ninja qui souhaite proposer des jeux exigeants s’inspirant de mécaniques fiables ayant déjà fait leurs preuves. Toujours est-il que Nioh possède un vrai potentiel à exploiter. Si la Team Ninja parvient à convaincre avec cet épisode, nous pourrions peut-être assister à la naissance d’une nouvelle franchise pour un public d’hardcore gamer demandeur depuis un certain nombre d’années. Les notions de challenge dans les jeux d’actions et d’aventures ayant tendance à disparaître, ce retour aux sources est une bonne nouvelle et symbolise également peut-être la solution du problème du jeu vidéo japonais : faire du neuf avec du vieux. Dark Souls semble avoir fait des émules et nombreux sont les studios en pertes de vitesse qui feraient bien de s’inspirer de ce repositionnement stratégique pour redorer leur image (suivez mon regard vers PES et Konami…).

Si l’univers et le level design semblent loin d’être une réussite totale sur cette version Alpha, le pari de captiver le joueur à la recherche d’un challenge est lui réussi. Difficile de vraiment décrocher du jeu une fois lancé pour tenter d’aller « au bout ». Réfléchir à deux fois avant de retourner sur Dark Souls 3, voilà bien un indicateur du potentiel d’un jeu fort sympathique qui mériterait davantage de moyens et d’attention pour se mettre aux normes graphiques des productions de 2016. 

 

*(Durée de vie et rapport qualité prix non notés car il s’agit d’une démo)

15
Nioh (Test Alpha PS4) : un vrai potentiel
Les plus
  • L'ambiance samouraï qui rappelle Onimusha
  • Les ficelles du gameplay de Dark Souls
  • La difficulté et le challenge
Les moins
  • Des ennemis à équilibrer...
  • ...tout comme la barre d'endurance...
  • ...et la barre de vie des boss
Graphismes 12
Gameplay 15
Son 15
Choco
Rédacteur
Suivre sur :
Qu\'on apporte du bois et de l\'huile

Derniers commentaires

Une question, une meilleure offre dénichée, le prix a changé ? N'hésitez pas à commenter.

A voir également