Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Test Dark Souls Switch : la mort à emporter

Quelle ne fut pas ma joie le jour où j’ai appris que l’un de mes jeux préférés allait débarquer sur la Nintendo Switch. Dark Souls Remastered réalise un peu le vieux rêve de fou que je suis : jouer à Dark Souls partout, tout le temps. Manger, boire, respirer Dark Souls (oui je suis un fada de la licence de From Software). Que vaut donc cette version Switch ? Et bien, elle fait le travail même si clairement, plusieurs points / nouveautés auraient eu le mérite d’être améliorés / ajoutés sur cette mouture.

 

Test Dark Souls Switch : graphiquement honorable

 

test dark souls switch screenshot 1

Le jeu est graphiquement tout à fait honorable pour le format Switch portable.

 

Graphiquement, Dark Souls sur Nintendo Switch s’en sort plutôt très bien. Alors oui, si vous êtes allergique au 30 FPS passez votre chemin mais n’oublions pas que la Switch est surtout et avant tout une console portable. Et avoir un meilleur rendu que la version PS3/Xbox 360 sans les ralentissements du démon (de la zone de la Nouvelle Londo ou du Hameau du Crépuscule…) et bien ça change un peu tout.

Le jeu a bien vieilli pour de la 3D et les mécaniques de gameplay restent toujours aussi jouissives. Le personnage est lourd à contrôler et le moindre faux pas est clairement sanctionné mais c’est ce qui fait tout le charme de la franchise. Les actes héroiques prennent ici tout leur sens tant « jouer » aux héros vous punira surtout la plupart du temps, rendant les exploits réalisés beaucoup plus mémorables.

 

Test Dark Souls Switch : et fluide

 

test dark souls switch screenshot 2

95 % du temps, le jeu est fluide malgré certains boss impressionnants.

 

L’autre point positif de cette mouture Switch reste sa fluidité. Comme indiqué plus haut on est sur du 30 FPS et 720 p mais en mode portable, le jeu passe super bien. Rares ont été les chutes de framerate (surtout constatées devant plusieurs ennemis) mais surtout la distance d’affichage est ici nettement supérieure à la version PS3/Xbox 360. Voir plus loin dans ce Dark Souls est donc possible sans pour autant perdre en fluidité. Je pense clairement que le second opus pourra atterrir sur la console mais quant au troisième épisode, à moins d’un sacré downgrade graphique, il faudra l’oublier.

A moins que Nintendo ne prépare une Nintendo Switch « Pro » plus puissante…Et là, je risque encore de faire n’importe quoi en achetant une nouvelle console juste pour jouer à Dark Souls 3 en mode portable.

Oui, il faut que je me fasse soigner.

 

Test Dark Souls Switch : gameplay toujours au top

 

test dark souls switch screenshot 3

Attention ça arrive ! En 30 FPS, le timing du contre parfait est encore plus impitoyable.

 

Si vous ne connaissez pas Dark Souls, sachez que le point fort du jeu réside dans son gameplay. La difficulté proposée ici est punitive mais toujours juste, dans le sens où chaque mort est vraiment justifiée. Et c’est ce qui rends l’aspect aventure beaucoup plus prononcé comparé aux productions plus classiques faisant la belle part au spectacle à coups d’effets spéciaux et mise en scène. Dans Dark Souls, il n’y a rien de tout cela. Le silence règne la plupart du temps et lorsqu’une musique se déclenche, c’est lorsque vous découvrez une nouvelle zone à explorer ou lorsqu’un combat terrifiant se déclenche.

Sur Nintendo Switch, le gameplay est toujours au top et ceux, malgré l’utilisation des gachettes vraiment très petites. La jouabilité en mode portable passe bien mais il ne faudra clairement pas faire du PVP en réseau dans cette configuration sous peine de se faire laminer. Préférez l’utilisation de la manette Switch Pro et du jeu directement sur votre téléviseur si vous comptiez envahir des mondes de joueur.

 

Test Dark Souls Switch : ce qu’il manque à mes yeux

 

test dark souls switch screenshot 4

Affronter les boss avec une jouabilité gyroscopique au Joycon aurait été fou. Dommage.

 

Malgré mon enthousiasme évident, il y a quand même un regret : ne pas avoir proposé un gameplay de type « Gyroscopique » comme Mario Tennis par exemple avec le Joycon gauche en bouclier et le joycon droite en épée. Jouer à Dark Souls dans cette configuration aurait été un véritable kiff car proposant une nouvelle expérience inédite mais il faut croire que cela demandait beaucoup trop de travail pour le nombre de joueurs potentiels qui auraient joué au jeu de cette manière.

Mais il n’empêche, clairement, c’est ce qui manque à cette mouture Switch pour atteindre l’excellence (avec du 60 FPS bien sur).

 

Test Dark Souls Switch : conclusion

 

test dark souls switch screenshot 6

Malgré des décors lugubres, on prends vraiment du plaisir à traverser l’univers de Dark Souls.

 

Au final, cette version Switch de Dark Souls est tout à fait honorable. Sans être exceptionnelle (elle ne réinvente pas la jouabilité du soft alors qu’elle aurait pu avec l’option des joycon…) , elle fait très bien le travail et permets de réaliser un peu le rêve de tous les fans de Dark Souls : mourir un peu partout où on veut, et quand on veut. Et ça, c’est la vie.

17
Test Dark Souls Switch : la mort à emporter
Les plus
  • Dark Souls en mode portable
  • Richesse de Gameplay
  • Durée de vie quasi infinie
  • Musiques mémorables
  • La difficulté
  • Univers unique et prenant
  • Le prix
Les moins
  • Pas de jouabilité "gyroscope"
  • Cela reste un "Remaster"
  • Quelques chutes de Framerate
Graphismes 15
Gameplay 18
Son 19
Durée de vie 20
Rapport qualité/prix 18
Choco
Rédacteur
Suivre sur :
Qu'on apporte du bois et de l'huile ! Denethor, fils d'Ecthelion

Meilleur bon plan

Derniers commentaires

Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir

Vous devez vous connecter pour réagir. S'inscrire / Se connecter

A voir également