Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Mirror’s Edge Catalyst (Test Bêta Xbox One) : un divorce à l’amiable ?

 

Si pour beaucoup d’entre nous le terme héroïne de jeu vidéo rime avec Lara Croft, pour moi il rime plutôt avec Faith, free-runeuse de toits en toits et grande spécialiste de l’évasion. Sorti en 2008, Mirror’s Edge fût un succès d’estime au yeux du public, notamment grâce à son concept novateur qui apportait des sensations encore jamais ressenties dans un jeu vidéo. Huit longues années plus tard, voici enfin venue Mirror’s Edge Catalyst et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’effet n’est pas le même…

 

Tu as bien vieillie, mon amour…

 

test-Mirrors-Edge-Catalyst-bêta-xbox-one-chocobonplan-1

Coucou petit pigeon…

Au bout de toutes ces années, on pourrait penser que le studio DICE peaufinerait son bébé avec le regard d’un père bienveillant. Après avoir retrouvé Faith dans une forme optimum, on se rend vite compte que Mirror’s Edge Catalyst cherche à à y implémenter les codes classiques d’un jeu à monde ouvert pour en augmenter fortement sa durée de vide vie.

test-Mirrors-Edge-Catalyst-bêta-xbox-one-chocobonplan-2

Beurk

Une grande carte, une liberté totale, pourquoi se plaindre ? Tout simplement parce-que le sel de Mirror’s Edge s’est évaporé avec cette prise de décision. Certes, le jeu original est bien court, mais la situation d’urgence, la vulnérabilité de notre protagoniste et cette sensation de poursuite permanente – doublé d’un vertige bienvenue dans certaines situations – faisait  l’originalité de cette ovni vidéoludique. Ici, on se retrouve à choisir ses missions annexes ou principales, s’y rendre (ou s’y téléporter) pour effectuer sa besogne. Bien-sûr, le tout est répétitif et les situations se clonent les unes aux autres. Autre prise de décision « étrange »: on n’hésitera pas à revenir sur ses pas pour combattre un ennemi là où Mirror’s Edge premier du nom nous obligeait à prendre la fuite la plupart du temps. Tout un symbole de ce renouveau de la franchise qui ne fera pas l’unanimité. 

Surtout que les graphismes sont hideux pour un jeu de cette génération. Avec aliasing et textures baveuses, le framerate est aussi souvent à la ramasse lors de grosses activités à l’écran. On relativisera quand même le tout car il s’agit encore d’une bêta mais quand même, il y a de quoi être inquiet. 

 

Un divorce à l’amiable ?


À l’heure actuelle, le studio DICE a demandé un délai supplémentaire jusqu’au mois de Juin pour optimiser au maximum Mirror’s Edge Catalyst. Vu le chantier, j’aurais volontiers attendu jusqu’à Noël. Cette bêta ne rassure en rien quant au futur de Faith & co. De mon point de vue, les expériences sont parfois comme les blagues : les plus courtes sont souvent les meilleures. 
À suivre…

Retrouvez également le Choco-Live autour de la bêta de Mirror’s Edge Catalyst dans la vidéo ci-dessous. Choco se joint à L0opiing pour discuter du prochain titre d’Electronic Arts.

*(Durée de vie et rapport qualité prix non notés car il s’agit d’une démo)

13
Mirror’s Edge Catalyst (Test Bêta Xbox One) : un divorce à l’amiable ?
Les plus
  • Retrouver Mirror's Edge
  • Certaines bonnes idées de gameplay
  • Une grande carte
Les moins
  • Graphiquement décevant
  • Le jeu qui a perdu de son identité
  • Incroyablement répétitif
Graphismes 13
Gameplay 13
Son 13
L0opiing
Rédacteur
Suivre sur :
La vie est une longue comédie.

Derniers commentaires

Une question, une meilleure offre dénichée, le prix a changé ? N'hésitez pas à commenter.

A voir également