Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Test de Styx : Shards of Darkness : Pur et dur.

Le gobelin Styx est apparu pour la première fois dans le jeu « Of Orcs and men » (2012). Ce personnage était d’ailleurs un des point forts de cet Action-RPG signé Cyanide. Affreux, sale, méchant, moqueur, irascible, sarcastique… n’en jetez plus ! Styx est l’archétype de l’antihéros attachant. Le studio en a d’ailleurs fait le héros de « Styx Master of Shadows » (2014) un jeu d’infiltration, sans concession, inventif et irrévérencieux. La suite des aventures de Styx est sorti le 14 mars 2014 : dépasse-t-il son ainé ? C’est ce que nous allons voir dans le test de Styx : Shards of Darkness.

 

Test de Styx : Shards of Darkness: L’histoire, l’ambiance et STYX !!!

L’univers de la licence détonne un peu dans la fantasy classique. Sombre et crépusculaire, il met en scène des factions à bout de souffle, aux bords de l’abîme. Elles se battent pour le contrôle d’une mystérieuse nouvelle source d’énergie. Styx, voleur émérite, se retrouve embrigadé dans ces luttes intestines.

L’histoire se laisse suivre sans déplaisir, au grès des rebondissements du scénario. C’est surtout Styx qui tire largement la couverture de part sa personnalité, ses capacités et ses punch lines ravageuses. Le jeu vous arrache très souvent un sourire, voire même plus. Et régulièrement, Styx brise le 4ème mur pour notre le plus grand plaisir. Oui, Styx : Shards of Sarkness est drôle. Un exercice assez difficile mais c’est à mon avis très réussi. Toujours par petite touches, les références sont distillées sans lourdeur. Imparable et irrésistible.

 

Test de Styx : Shards of Darkness

Films, jeux vidéo… Styx fait souvent des  allusions pour notre plus grand plaisir

 

Test de Styx : Shards of Darkness: Bourrins, passez votre chemin !

Styx est un vieux gobelin : fragile mais agile. Chétif (quelques coups suffisent à le tuer), tout juste capable de parer les coups des ennemis de base, il est indispensable de privilégier l’approche furtive pour mener à bien ses larcins. Notre héros dispose tout de même d’une dague pour assassiner les gêneurs. Mais l’essence même de ce jeu est de passer sans tuer ni se faire repérer. Ainsi, comme son prédécesseur, Styx SoD est surtout un jeu d’évitement et d’esquive.

 

Test de Styx : Shards of Darkness

Styx sait qu’il est dans un jeu vidéo !

 

Pour arriver à ses fins, Styx dispose de la panoplie complète du Sam Fisher vert. Un cover-system aux petits oignons, des sauts à doser soi même, notre héros  étant capable de s’accrocher un peu partout. Styx est le maître de l’ombre. Pour s’en assurer, le joueur dispose de deux jauges pour savoir s’il est dans l’obscurité ou s’il est un sapin de Noël. L’une au niveau de l’ATH, la seconde sur la lame de Styx. Plus la lueur ambrée de la lame est forte, plus Styx est indétectable. Oui, on retrouve le même gimmick que dans la série Splinter Cell où sur la tenue de Sam Fisher, une diode s’allumait quand il était parfaitement invisible. Bon, l’immersion en pâtit car diode ou lame ambrée, n’importe quel garde devrait les voir mais après tout, ce n’est que des jeux vidéo.

 

Test de Styx : Shards of Darkness: Qui cherche, trouve !

Styx promènera sa vieille carcasse dans huit chapitres, divisés chacun en 2 sous chapitres. Ce qui assure pour le premier run une aventure de 15 heures. Le level-design est un gros point fort et est  plus audacieux que dans Styx MoS. Plus de verticalité, plus de passages cachés, les niveaux fourmillent de manières de parvenir à ses fins. Ces derniers points assurent également une bonne rejouabilité. Ajoutons à cela la possibilité de sauvegarder à tout moment (et en prime une fonction de sauvegarde rapide avec la flèche droite du bouton multidirectionnel !). Ce qui permet de tenter des exploits mémorables.

Les écrans de game over aussi sont hilarants ! Styx ne manquant pas de se moquer du joueur de multiple manières. Un régal.

 

Test de Styx : Shards of Darkness

Quand Styx s’interroge quant aux capacités du joueur.

 

Test de Styx : Shards of Darkness: Le Gobelin couteau-Styx

Mais ce n’est pas tout ! Styx dispose de pouvoirs et de compétences à débloquer ! S’il ne sont pas indispensables à première vue, ils ajoutent in fine des clés supplémentaires pour passer inaperçu. En accomplissant les objectifs principaux et secondaires, ainsi qu’en réussissant des défis ( faire 0 victime, 0 détection…), des points d’expériences seront attribués. Ils pourront être dépenser dans cinq arbres de talents distincts : furtivité, assassinat, alchimie, perception et clonage. Cette dernière capacité permet à Styx de créer un double pouvant faire diversion ou même éliminer des ennemis ! Dans le premier « Styx », il n’y avait même pas dix pouvoirs ou compétences à débloquer. Ici, un très large éventail est accessible et enrichit l’expérience de jeu.

 

Test de Styx : Shards of Darkness

Styx a des nombreux talents à débloquer !

 

De quoi améliorer les capacités d’esquive et de furtivité de Styx mais aussi de débloquer de nouvelles recettes de potions ou de pièges. Car oui, Styx SoD dispose d’un petit système de craft. Au cours de vos pérégrinations, Styx pourra ramasser des ressources : fer, ambre, champignons louches… Et fabriquer des carreaux d’arbalètes pour commencer. À terme, il pourra confectionner des potions très utiles pour se redonner de la vie mais aussi des pièges etc… Bref, un vrai alchimiste !

 

Test de Styx : Shards of Darkness

L’artisanat selon Styx : des pièges, des potions et des carreaux d’arbalètes.

 

Test de Styx : Shards of Darkness: Un jeu techniquement fantaSTYX !

Bon, ok, je m’emballe un peu avec le titre. Ayant fait le premier, je mesure tout de même la progression énorme du studio ! Le jeu est techniquement plus fluide, plus beau, mieux animé et plus coloré que son prédécesseur. Aucun crash constaté en 60 heures de jeu. Par contre, on peut regretter que certains PNJ se bloquent contre des éléments de décors.

Le seul gros écueil technique concerne les temps de chargements. En effet, le premier temps de chargement lançant un niveau est long. Mais heureusement ensuite les rechargements après un échec sont courts (8 à 10 secondes). À noter que le jeu est en anglais sous titré en français.

De plus, le jeu dispose de 4 niveaux de difficulté, de quoi plaire à tout le monde. Enfin il existe un mode Coopération que je n’ai pas essayé : je préfère travailler seul.

 

Test de Styx : Shards of Darkness

Styx se moque du joueur et brise le 4ème mur : irrésistible.

 

Styx Shards of Darkness est un très bon jeu d’infiltration. Mais pas seulement ! Son personnage principal,  son ambiance, son humour en font un excellent jeu vidéo tout court. Il s’agit d’une suite qui tient toutes ses promesses en étant d’une part le digne successeur du premier volet et d’autre part en l’améliorant sensiblement à tout point de vue. Vivement la suite !

(Sorti le  14 mars 2017 sur PC, PS4 et Xbox One. Jeu testé sur Xbox One, mis à 1000G et terminé en Normal / 60 heures de jeu.)
17
Test de Styx : Shards of Darkness : Pur et dur.
Les plus
  • Styx et son univers.
  • L'infiltration à la carte.
  • L'humour, omniprésent.
  • L'énorme rejouabilité.
  • La durée de vie généreuse (60h pour le 100%).
Les moins
  • Les combats de boss sans intérêt.
  • Les temps de lancement des missions.
Graphismes 15
Gameplay 18
Son 15
Durée de vie 18
Rapport qualité/prix 18
Bibi
Bibi
Rédacteur
Suivre sur :
Je ne suis pas fou, ce sont les autres qui ne le sont pas assez

Derniers commentaires

Laisser un commentaire 3 commentaires
garus v
Niveau 1
Apprenti

clair et precis un bon resume un investissement sur

Choco
Niveau 517
Héros Légendaire

Merci pour ce test très complet Bibi. Tu m’excuseras pour le retard de ma réponse, mais les nuits sont très très courtes en ce moment image commentaire.

Je l’ai vu à 34,99 € hier soir sur le PSN. Après lecture de ton test j’ai bien failli le prendre mais le manque de temps pour jouer en ce moment fait que je n’aurai pas pu me mettre dessus quoiqu’il en soit, étant déjà sur Persona 5 et également sur The Book of Unwritten Tales 2 que j’ai pris pour 6,49 € sur le PSN également.

Mais du coup, je guetterai d’un oeil attentif les offres autour du jeu. Merci 🙂

    Bibi
    Niveau 170
    Héros Légendaire

    Coucou Choco : no pb et bon courage^^.

    Concernant Styx, je te conseille également le 1er. Je pense qu’à l’avenir les 2 seront proposés en bundle pour un prix pas trop élevé : de quoi profiter à fond de Styx. à+

A voir également