Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Test Halo Infinite : le classique a (vraiment) du bon

Test Halo Infinite : le classique a (vraiment) du bon

Enfin…Halo Infinite est là. Si il y a bien un jeu qui accompagne chaque achat des Xbox que j’ai eu, c’est bien Halo. Tout commença avec Halo 3 sur 360 pour ma part. Puis vient Halo 5 sur Xbox One et donc logiquement Halo Infinite sur Series X.  C’est donc un vieux qui va vous parler de ce dernier épisode d’Halo qui dans l’ensemble, l’a quand même bien convaincu. Test Halo Infinite réalisé à partir d’une version commerciale.

 

Test Halo Infinite : une campagne réussie ?

test halo infinite screenshot campagne 1

Vous entrez rapidement dans le vif du sujet avec la campagne grâce à une narration maîtrisée et un rythme excellent.

 

On va essayer de respecter le slogan de l’OM en ouverture de ce test : oui la campagne solo d’Halo Infinite est réussie dans son ensemble. A l’image du multijoueur, celle-ci s’inspire grandement de l’épisode 3 de la franchise en termes d’ambiance. La narration est également au rendez-vous avec juste ce qu’il faut pour ne pas perdre en rythme au milieu de certaines batailles qui sont l’occasiogameplay, 343 Industries tente avec Halo Infinite une sorte de « monde ouvert » pour votre progression dans l’histoire. Certains apprécieront l’idée, d’autres regretteront l’époque d’une campagne totalement linéaire. A titre personnel, je faisais plutôt partie du deuxième public avant de vraiment plonger petit à petit dans ce nouveau concept. Et la formule marche les amis.

test halo infinite screenshot campagne 3

Le grappin offre de nouvelles sensations dans le gameplay sans pour autant dénaturer le feeling d’un certains Halo 3

 

Si l’on regrette pour le moment l’absence de coopération (pour notamment se lancer des challenge sur la difficulté), cette campagne d’Halo Infinite sert également de « vitrine graphique » pour la Series X. Malheureusement, c’est sur ce point que l’on trouve surtout les limites de ce Halo qui aurait pu / dû être à mon sens, la grosse tuerie graphique.

Hélas, le titre est simplement « joli » car pensé, comme bon nombre d’autres jeux, « Cross Gen ». Bien loin de la catastrophe annoncée lors de sa première présentation (clairement honteuse hein), Halo Infinite est enfin présentable mais clairement décevant si vous attendiez L’ENORME baffe graphique. Surtout quand on sait ce que la Series X peut faire tourner.

 

test halo infinite screenshot campagne 2

La campagne d’Halo Infinite possède quelques moments bien marquants. Si la claque graphqiue n’est pas au rendez-vous, le jeu n’en reste pas moins globablement agréable à l’oeil notamment grâce à la direction artistique et au choix des couleurs, toujours juste. 

 

A titre de comparaison, quand le tout premier Halo était sortit, nous pouvions là parler d’un cap franchi en termes de graphismes dans l’univers du jeu vidéo. Ici, encore une fois j’insiste pour bien me faire comprendre, c’est simplement « joli », fluide, mais parfois vilain sur certaines textures et éléments pouvant « pop ». On sent clairement que la Series X peut faire beaucoup mieux et c’est ce qui laisse un petit goût amer autour du titre. Des lacunes qui l’empêchent de vraiment viser les sommets des jeux cultes.

Mais ne vous y méprenez pas. Halo Infinite reste un must have de la Series X. Il vise un public qui a connu les précédents opus, mais aussi qui a fait le choix d’évoluer sur Xbox lors de cette génération de consoles. En attendant le prochain Gears of War, la console de Microsoft tient là un sacré bon jeu porté par un multijoueur des plus solides. Le multijoueur qui comme chacun le sait, reste le coeur qui fait battre la franchise Halo depuis sa création.

 

 Test Halo Infinite : un multijoueur costaud

test halo infinite screenshot multijoueur 1

Les maps d’Halo Infinite sont remarquablement bien pensées. Les armes sont bien dispersées sur la map. Les sensations sont clairement celle d’un Halo 3 passé sur Next Gen avec en supplément quelques bonus comme le grappin. 

 

Si la campagne a toujours été appréciée des fans, notamment en coopération (absente pour rappel au lancement du jeu), c’est bien le mode multijoueur qui a fait la popularité de la franchise Halo. Les compétitions professionnelles autour du jeu sont par ailleurs des plus passionnantes à suivre tant le teamplay et la précision des tirs / combinaisons / choix des armes en fonction des déplacements du joueur sont millimétrés.

Au delà de l’aspect compétitif une nouvelle fois bien présent ici, c’est surtout le fun et les sensations d’affrontements serrés / tactiques qui sont au coeur du multijoueur d’Halo Infinite. Cet opus fait office de suite spirituelle d’Halo 3 dans ce domaine avec en supplément de nouvelles armes bien pensées ainsi qu’un grappin ouvrant déjà la voie à des enchainements de kills épiques.

On soulignera également la présence de « L’Académie ». Une sorte de tutoriel en entraînement assez bien pensé mais qui aurait mérité à être plus développé avec des parcours, des ennemis qui se déplacent plus rapidement et plus intelligement. Clairement une piste d’amélioration à exploiter pour 343 Industries avec pourquoi pas l’introduction de challenges hebdomadaires.

test halo infinite screenshot multijoueur 2

Le mode entrainement d’Halo Infinite vous propose de tester les armes afin de mieux les connaîtres (combien de titrs avant de « one-shot » vos ennemis etc…). Une idée plus que bienvenue.

 

Pour le reste, on retrouve les modes classiques : Assassins, Crâne, Capture du Drapeau, Territoires…(Swat Fiesta à venir en téléchargement), en 4 vs 4 ou 12 vs 12 sur les grandes cartes. Les véhicules sont bien de sortie même si il aurait été appréciable d’avoir également du neuf à ce niveau là (mais bon, le Warthog à 3 = la vie en même temps). Classique, le jeu l’est également sur la répartition et dispositions des armes sur la map. Là aussi, tout est bien fichu et calibré pour des parties endiablées à travers des cartes qui offrent déjà de multiples possibiltés d’affrontements. Concernant les accessoires, il est possible d’équiper jusqu’à 4 grenades (2 collantes, 2 explosives par exemple) , ce qui peut parfois être salvateur afin de débusquer les légendaires campeurs ⛺️. Un conseil : bougez les amis. Bougez tout le temps. 

Le mode multijoueur d’Halo Infinite est donc costaud, que cela soit sur le gameplay, ses maps ou ses armes. Cependant, comment ne pas pointer du doigt la personnailsation de son personnage, soumise à l’achat du « Pass Saison ».

« Oui, mais le multijoueur d’Halo est un free-to-play ».

Il est vrai que cet argument justifie clairement cette décision de monétiser le jeu…Cependant, j’aurai vraiment apprécier que le multijoueur d’Halo Infinite soit tout simplement totalement rattaché au jeu principal, la campagne, et que tout fut cuisiner à la manière oldschool. Avec un système de progression / personnalisation ouvert en priorité aux personnes ayant acheté le jeu complet par exemple, et soumis par la suite aux achats in-game pour les personnes ne souhaitant passer des heures et des heures sur des défis / parties classées.

 

test halo infinite screenshot multijoueur personnalisation

La personnalisation de votre personnage est liée au « Pass Saison ». Etant en « free-to-play », le multi d’Halo compte sur les micropaiements pour être rentable. 

 

Mais bon, encore une fois, c’est mon côté vieux jeu qui ressort. Peut-être suis-je désormais totalement dépassé par cette époque des micro-paiements et de ces nouvelles habitudes de consommation. C’est un autre débat, oui. Quoiqu’il en soit, le système de progression / skins / personnalisation est ce qui fait le plus défaut au multijoueur d’Halo Infinite pour le moment. Ce dernier devrait d’ailleurs encore évolué selon les retours des développeurs qui rajouteront au fur et à mesure des modes de jeu historique comme le très populaire mode SWAT ou encore le mode Ford FIESTA par exemple.

 

Test Halo Infinite : et le son hein ?

test halo infinite screenshot campagne 4

L’ambiance sonore d’Halo Infinite tue. Voilà. 

 

A la manière du Needler qui vous transperce de toutes parts avec ses pics, le son d’Halo Infinite est agressif, puissant, précis, juste bon didiou. Jouer avec le casque officiel Xbox ajoute un plus indéniable à l’expérience, notamment en classé, où vous pourrez ainsi vous aider du son (bruits de pas, tirs, grenades) qui vous indiquera la direction du danger.

Côté Campagne, le doublage français est de très bonne facture (que cela soit pour les humains ou les ennemis) et les musiques toujours juste également. Le travail sur le son a toujours été en général très bon sur la série Halo mais je trouve que ce Halo Infinite franchi vraiment un cap sur l’immersion. Et encore une fois, cela est clairement amplifié si vous êtes équipes d’un bon casque audio.

 

 

Conclusion

test halo infinite screenshot conclusion

En conclusion de ce test Halo Infinite, on peut affirmer que 343 Industries n’a pas oublié son public historique et livre une très belle copie. En optant pour un gameplay des plus classiques, cruels, notamment en classé, le studio a su conserver ce qui a fait l’âme du multijoueur mythique d’Halo 3. Et en y intégrant quelques nouvelles mécaniques de gameplay (coucou le grappin), le studio a réussi à faire d’Halo Infinite la suite spirituelle d’Halo 3 sur les enchaînement de kills.

Après des épisodes Reach, 4 et 5 que j’ai à titre personnel bien aimé, on retrouve avec ce Halo Infinite des sensations d’antan au niveau du teamplay en multijoueur, des armes, des déplacements, des maps…Du classique mais du tout bon que je vous recommande si vous avez connu les heures de gloire de la franchise sur Xbox 360. C’est un énorme oui et mon coup de coeur multijoueur de cette année, sans aucune hésitation.

Test Halo Infinite : le classique a (vraiment) du bon
17
Test Halo Infinite : le classique a (vraiment) du bon
Les plus
  • Du pur Halo 3 en version "Next Gen"
  • Les sensations excellentes du multi
  • Equilibre des armes, maps
  • Quelques armes déjà mythiques
  • Le grappin et les bonus bien pensés
  • Le teamplay vraiment développé
  • Ambiance sonore au top
  • Direction artistique au top
  • Une campagne intéressante
Les moins
  • Système de progression en multi
  • Trop peu de skins
  • Absence de la Forge
  • Pas de coop en campagne
  • Joli, mais pas de CLAQUE graphique
  • Quelques lacunes techniques
  • Jeu pouvant planter (Quick Resume)
Graphismes 15
Gameplay 18
Son 18
Durée de vie 17
Rapport qualité/prix 17
Choco
Rédacteur
Suivre sur :
Qu\'on apporte du bois et de l\'huile

Meilleur bon plan

Derniers commentaires

Une question, une meilleure offre dénichée, le prix a changé ? N'hésitez pas à commenter.

A voir également