Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Test Spider-Man PS4 : fan service à tous les étages

SpiderMan est l’un des jeux ayant retenu le plus mon attention l’année dernière lors du salon de l’E3 2017. Deux ans plus tard, l’homme araignée débarque enfin en exclusivité sur Playstation 4. Un titre qui aura eu notamment droit à une promotion absolument monstrueuse, que cela soit dans la presse ou dans les rues de New York notamment. Alors, que vaut ce Spider Man PS4 ? Est-ce le GOTY de l’année 2018 ? Il est temps de sauter dans le vide.

 

Test Spider Man PS4 : quelle baffe graphique

 

test spider man ps4 graphismes

Graphiquement, Spider Man PS4 est sublime. Des graphismes lavés avec Mirlaine et Minidoux.

 

N’y allons pas par quatre chemins, Spider Man PS4 est un jeu graphiquement sublime. Le titre d’Insomniac Games vous infligera une baffe assez monstrueuse, notamment sur PS4 Pro. C’est fluide, c’est beau, c’est un quasi sans faute si on en lève parfois quelques textures qui prennent un poil de temps à s’afficher (très rare) ou certains PNJ au design vraiment anecdotique (un voyou avec une bonne grosse cagoule hein pour nous rappeler que c’est un bon gros méchant). Mais de ce côté là, je peux comprendre le côté pour « jeune public ».

Hormis ces points, le jeu vous impressionnera donc la plupart du temps et vous vous amuserez tout simplement à grimper sur des buildings pour admirer un coucher de soleil par exemple. Cependant, en termes de performances, je placerai le jeu en dessous de God of War et Horizon Zero Dawn, juste devant Uncharted 4 donc (et hors Shadow of The Colossus PS4 qui n’est pas une nouvelle exclusivité donc). Mais bon, arriver devant Uncharted 4 qui était déjà magnifique on va dire, ça reste une sacré performance. Surtout que la mise en scène des phases d’action est de très haute volée avec un sens du spectacle particulièrement bien pensé. Malheureusement, si l’on passe un agréable moment en compagnie de l’homme araignée, le gameplay lui n’invente pas la poudre et ne prends quasiment aucun risque.

 

 

Test Spider Man PS4 : un gameplay qui n’invente pas la poudre

 

Ah, ces bons vieux QTE où il faut bourriner sur carré pour soulever de gros rochers.

Comme on pouvait s’y attendre, on ne change pas une formule qui gagne. Les Batman étaient particulièrement excellents dans leur gameplay, autant reprendre ce qui marche pour un autre super héros. Et il ne faut pas faire la fine bouche : le jeu est agréable à défaut d’être incroyable dans le gameplay. Alors certes, on fini par avoir une certaine répétition dans les affrontements et clairement, le manque de challenge se fait ressentir (passez directement au niveau de difficulté le plus élevé si vous avez l’habitude de jouer régulièrement et souhaitez souffrir un minimum), mais dans l’ensemble, le jeu fait son travail sauf sur certains boss qui laissent à désirer.

Je veux dire, pour nous qui avons connu l’époque 8 et 16 bits où voir Spider Man (ou plutôt le morceau de pixel représentant Spider Man) s’accrocher à un mur était déjà de la grande folie, là on est quand même dans le vrai fan service à tous les étages. J’ai un peu décroché (pour ne pas dire beaucoup) de l’univers de Marvel et de Spider Man, mais je peux vous garantir que si je retourne dans le passé avec un tel jeu que je présente à Choco version adolescent, il ferait dans son froc sur place. Et c’est aussi bien là le problème de Spider Man PS4 : il arrive un peu tard je pense sur le marché. Mieux vaut tard que jamais comme dirait l’autre et personnellement, cela ne m’a pas dérangé pour passer un bon moment et ce, malgré une interface et un loot du démon entourant le gameplay.

 

 

Les exécutions spéciales sont particulièrement spectaculaires.

 

 

 

Test Spider Man PS4 : cette interface et ce loot du démon

 

15,4 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux pour Spider Man. Bonne lecture.

 

C’est clairement le point faible du titre…et son point fort. Vous le savez, aujourd’hui, il est mal vu de proposer un jeu solo avec moins d’une dizaine d’heures de jeu. Donc du coup on blinde en quêtes FEDEX et en Loot tous les jeux, mêmes ceux qui n’en n’ont pas forcément besoin. Et c’est assez dommage car ce que l’on gagne en immersion avec les graphismes, on le perds de suite avec une interface complètement flinguée et indigeste. Pour débloquer des techniques, des tenues…vous devrez donc réaliser plusieurs challenges différents (sauver des PNJ, activer des relais antennes etc…) qui sont EXTREMEMENT NOMBREUX dans la ville. Chaque challenge vous filera par la suite un jeton (de crimes etc…) qui vous permettront par la suite de débloquer ce que vous avez donc envie de débloquer. Et cela implique énormément de lecture dans un jeu sur lequel votre seule envie reste de voltiger dans tous les sens et de jouer à Spider Man donc.

 

 

Le doliprane est un antalgique et un antipyrétique à base de paracétamol, prescrit contre la douleur mais également pour faire baisser la fièvre. Exemple : Donne-moi un doliprane, j’ai mal à la tête.

 

Ce dynamisme dans le gameplay, on va également le perdre dans les « énigmes » placées pour varier le gameplay parce que bon, Spider Man c’est aussi un scientifique qui doit résoudre des problèmes. Une fausse bonne idée qui m’a vite gonflée tant on a l’impression de perdre son temps devant ce qui est du « remplissage ». L’un des faux pas de Spider Man PS4 à mon sens mais qui devrait clairement plaire à tous les fans de l’homme araignée souhaitant jouer le super héros jusqu’au bout des pattes. Et ce, malgré une histoire basique de chez basique.

 

Test Spider Man PS4 : VF de haute volée pour histoire basique

 

Les répliques en VF sont vraiment excellentes. Le ton, le jeu des acteurs, c’est du tout bon sur toute la ligne.

 

Sans vous spoiler le scénario de Spider Man, ne vous attendez pas à l’histoire de l’année. Clairement, c’est un bon divertissement, c’est cool avec de très bonnes scènes d’action et c’est remarquablement bien doublé mais que c’est vu, revu, et déjà vu pour le reste. Bon, c’est du film de super héros et l’histoire OSEF, c’est vrai. Je ne peux pas tellement me battre de ce côté là mais je tenais à souligner quand même ce point faible. Pour les amateurs de bons films, vous reconnaitrez de suite que l’écriture du doublage et de l’humour adapté en français sauvent vraiment un jeu des plus lambda. Comme quoi, quand on place les bonnes personnes aux bons endroits, on peut sublimer bien des choses…

La progression façon « faux open world » n’aide pas également à solidifier une toile de fond au final assez fragile (bon ok, elle était facile celle là). La combinaison de ces éléments font que l’on ne retiendra quasiment rien de l’histoire de Spider Man PS4, surtout que les musiques (exceptés quelques thèmes marquants) ne sont pas non plus le vrai gros point fort du soft. Mais bon, là aussi, c’est une question de point de vue et je pense que les joueurs seront autant divisés à la fin du jeu que ceux qui sortent d’un bon Marvel (à défaut d’un grand) au cinéma.

 

Test Spider Man PS4 : conclusion

 

 

Au final, Spider Man c’est un peu comme une bonne montagne Russe. On passe un très bon moment et on en gardera un (vague) bon souvenir.

 

 

Au final, on voit le bout de l’aventure de Spider-Man PS4 avec le même sentiment qu’à la sortie d’une salle de cinéma. On a passé un bon moment, on ne s’est pas ennuyé (la plupart du temps) mais il est sûr et certains que l’on oubliera ce que l’on nous a raconté. Un très bon divertissement qui mérite de figurer (à prix réduit) dans votre ludothèque . Les fans de l’homme araignée eux, fonceront au prix fort (rajoutez au moins deux points à la note ci-dessous) et y trouveront leur compte sans aucun souci. A vous de voir si ce fan service à tous les étages est donc fait pour vous ou pas.

Moi en tout cas, j’ai bien aimé.

16
Test Spider-Man PS4 : fan service à tous les étages
Les plus
  • Graphiquement fou sur PS4 Pro
  • On est Spider-Man, pour de vrai...
  • Des moments forts
  • Combats spectaculaires...
  • Le terrain de jeu : immense
  • Histoire "Marvel" : bon divertissement
  • Doublage français de haute volée
Les moins
  • Ce loot de la mort
  • ...avec des quêtes FEDEX
  • Les "énigmes" cassant le rythme
  • ...mais répétitifs sur le long terme
  • Trop de jetons, vite, un doliprane
  • Histoire "Marvel" : sans vraie surprise
Graphismes 19
Gameplay 15
Son 15
Durée de vie 17
Rapport qualité/prix 16
Choco
Rédacteur
Suivre sur :
Qu'on apporte du bois et de l'huile ! Denethor, fils d'Ecthelion

Meilleur bon plan

Derniers commentaires

Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir

Vous devez vous connecter pour réagir. S'inscrire / Se connecter

A voir également