Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Test A Tale of Synapse : The Chaos Theories

Test A Tale of Synapse : The Chaos Theories

Quand un projet Français voit le jour, on se doit d’être attentif. En effet, Il est assez rare qu’une petite production puisse arriver à faire parler d’elle, perdue au milieu d’un océan de médias vidéoludiques trop bien calibrés. Voici le Test A Tale of Synapse : The Chaos Theories qui émerge grâce à un petit studio ; Souris-Lab.

Ndlr : Clé Steam fournit par l’éditeur pour les besoins du test.

 

Test A Tale of Synapse : Cocorico, la France a du talent !

A Tale Of Synapse test 1

Un graphisme tout doux ^^

 

 

Oui, notre nation a du talent pour créer des contenus originaux. A Tale of Synapse est de ceux là. Caroline Martinand, comme expliqué sur ce document, a eu à cœur de traiter un sujet peu évident qui mérite notre attention. Le sujet en question est les mathématiques. Une matière qui n’a pas trop le vent en poupe dans nos rangs scolaires et loin d’avoir ma préférence. Non pas par ennui, mais bien par faute de vision logique. Ce jeu indépendant a été crée par cinq personnes, tous issues de la filière scientifique et son moteur graphique est géré par Unity

 

Test A Tale of Synapse : des énigmes dans les méninges…

A Tale Of Synapse test 2

Un peu de réflexion !

 

 

L’histoire est simple. Le joueur incarne Nero, un jeune Synapsien se sentant exclu d’une société qui ne cherche plus à évoluer. Se plongeant dans les livres, notre héros devient un habitué d’une bibliothèque géré par un ancien. Suite à une demande d’entretien par le vieux sage, Nero fait tomber le livre du Chaos et libère « Sci », une petite méduse détenant un grand savoir. S’ensuit une avancée à travers 48 niveaux remplis d’énigmes basées sur des maths et des suites logiques afin de parvenir à refermer le livre et sauver leurs univers, nommé Héméide.

Si de base, on comprend facilement l’origine des Synapsiens, il est plus délicat de savoir pourquoi l’amie de Nero se nomme Sci. Alors non, ce n’est pas pour « Société Civile Immobilière », mais après une petite recherche, je pencherais plus pour le terme « Science Citation Index« . Cliquez sur lien, car un peu de culture ne fait pas de mal ^^

 

Test A Tale of Synapse : simplicité complexe

A Tale Of Synapse test 4

Sci, la méduse qui assure.

 

Promettant la résolution d’énigmes du niveau de la 5e jusqu’en Terminale, j’ai commencé à jouer à coté d’une boîte de paracétamol, dans l’unique crainte d’un mal de crâne. En fait, les deux seules choses qui m’ont réellement agacé sont des sauts parfois trop approximatifs et une balade dans un menu par toujours très clair. Je vous rassure, rien d’insurmontable en l’état. En dehors de ça, le jeu se veut hyper simple dans sa maniabilité. En effet, le stick gauche permet de manipuler Nero et le stick droit fait intervenir Sci dans la résolution des puzzles. Cerise sur le vecteur, on peut jouer en coopération en local. Il va de soi que ce titre est idéal pour jouer avec ses enfants. Du coup, je n’ai pas hésité une seconde à en faire part à mon ami PAPAJOU, que j’ai eu le bonheur d’interviewer sur le sujet en mars dernier.

 

Test A Tale of Synapse : un jeu intelligent !

A tale of Synapse test 3

Sci est d’une grande aide !

 

 

Graphiquement propre, le jeu ressemble à gigantesque tableau façonné délicatement à coup de crayon, dépeignant un univers qui baigne dans la science. Un parti pris artistique vraiment sympa et toujours très doux. De plus, Nero ne meurt jamais afin d’éviter toute frustration et permet au joueur de se concentrer pleinement sur la résolution des problèmes proposés. Les puzzles sont hyper ludiques, mais jamais trop complexes car Sci est toujours là pour nous guider. Et cela, grâce aux différents pouvoirs qu’elle peut débloquer dans un arbres à compétences, tout comme Nero, amené lui aussi à évoluer.

Enfin, il est tout à fait possible de consulter son « compendium » regroupant toutes les formules mathématiques, les équations et autres théorèmes débloqués durant l’aventure. On se rend compte ainsi de tout le travail de fond qui a été produit par le studio.

Sans jamais naviguer trop loin d’un « serious game », le studio a réussi le pari de rendre un projet alliant le jeu vidéo et l’apprentissage, avec un équilibre parfait afin de ne pas devenir ni frustrant, ni redondant.

Pour ma part, j’espère que ce type de jeu pourra avoir un succès suffisant afin d’encourager ce genre d’initiative qui fait cruellement défaut aux jeux vidéo.

Chapeau bas Souris-Lab et bravo.

 

Test A Tale of Synapse : The Chaos Theories
15
Test A Tale of Synapse : The Chaos Theories
Les plus
  • Cocorico, c'est Français
  • Un jeu intelligent, ça change
  • Des graphismes tout mignon
  • Un jeu parents/enfants à partager
Les moins
  • Le "compendium" pas toujours clair
  • Quelques petits soucis de maniabilités
  • Musique peu inspirée et redondante.
Graphismes 14
Gameplay 15
Son 13
Durée de vie 14
Rapport qualité/prix 16
Jor-el
Rédacteur
Suivre sur :
Mettons un sourire sur ce visage...

Meilleur bon plan

Derniers commentaires

Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

A voir également