Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Trololo
Search in pages
Bons plans
Tests
Avis des joueurs
Guide d

Test Pokémon Arceus (Switch) : moi, moche et plaisant

Test Pokémon Arceus (Switch) : moi, moche et plaisant

Oh bon sang…Me voici de nouveau sur un jeu Pokémon, plus de 22 ans après Pokémon Jaune sur Gameboy. Je préfère donc vous prévenir : je n’y connais que trop peu de choses en la matière. Mais j’ai jugé bon de me pencher sur Pokémon Arceus après autant d’années d’absence afin de comparer mon regard d’ado avec celui d’adulte désormais sur la franchise. De voir si une fois de plus, Nintendo parviendrait à me faire oublier mon âge en me plongeant dans un univers qu’ils maîtrisent à la perfection depuis des décenies : le jeu vidéo. Et oui les copains, ils ont une fois de plus réussi leur coup même si tout est loin d’être parfait contrairement à un nouvel opus de Mario ou Zelda. Test Pokémon Arceus Switch réalisé à partir d’une version commerciale.

 

Test Pokémon Arceus Switch : graphismes et technique

test pokémon arceus switch paysage 1

Règle numéro 1 : évitez de jouer à Pokémon Arceus sur une TV

 

Grand le choc a été, en lançant Pokémon Arcus sur ma télé. Choqué je fus par la tentative de ressemblance avec le meilleur jeu de la Nintendo Switch encore aujourd’hui : Zelda Breath of The Wild. Et je n’avais pas souvenir que BOTW, sorti il y a désormais presque 5 ans, affichait autant de lacunes techniques, que cela soit sur la qualité des textures ou le « retard » d’affichage / popping. Mon premier reflexe a donc été de relancer Zelda Breath of The Wild en me répétant « ce n’est pas possible, ce n’est pas le même travail qui a été réalisé, mais que se passe-t-il »…

Et après quelques secondes, me voilà rassuré : Zelda Breath of The Wild passe encore mes amis. Que ça soit sur la TV ou en mode portable, le jeu passe encore !

C’est donc bel et bien Pokémon Arceus qui a un problème de graphismes et de technique. Je ne suis pas un joueur qui accorde une importance primordiale à cet aspect (Shenmue 3 mon amour, je t’aime toujours malgré que tout le monde te trouve moche, tu es magnifique à mes yeux). Cependant, test oblige, je me dois de vous prévenir : évitez le mode TV sur Pokémon Arceus ou préparez-vous psychologiquement, ça pique dur.

 

test pokémon arceus switch graphismes

Règle numéro 2 : voir la règle numéro 1

 

En mode portable, le jeu est cependant nettement « plus acceptable », bien qu’affichant toujours des soucis de popping. Ce qui est clairement regrettable car la Switch, sans être une machine à la puissance monstrueuse, peut quand même faire beaucoup mieux…Heureusement, le cycle jour / nuit et les différentes couleurs proposées par la direction artistique du soft viennent apporter quelques panoramas sympathiques (mais toujours en mode portable heinnnn).

Passé ce traumatisme, mon expérience de joueur vient me rappeller qu’une tuerie peut parfois se cacher sous un manteau Lidl (coucou Nier). Et Pokémon Arceus n’est vraiment pas loin d’être concerné par cette règle.

 

Test Pokémon Arceus Switch : mais l’intérêt n’est pas là

test pokémon arceus switch paysage 4

Pokémon Arceus c’est avant tout une aventure dans un univers maîtrisé à la perfection par Nintendo

 

Comme je le dis toujours : un jeu peut être brillant d’un point de vue graphisme et technique, si il n’apporte rien manette en mains, autant sortir de chez moi et observer les montagnes, le rendu sera toujours meilleur. Oui, la technique et les graphismes sont importants dans le jeu vidéo mais ils restent clairement un élément parmi un tout.

Si je regrette clairement une finition aussi pauvre, Pokémon Arceus vous fait très vite rappeler que l’intérêt principal réside dans l’aventure qu’il propose. LE JEU VIDEO AVANT TOUT et là dessus, et bien le job est fait.

 

test pokémon arceus switch gameplay combat

Les combats sont classiques mais le gameplay évolue bien lui aussi par la suite

 

Pokémon Arceus se rattrape bien en proposant au joueur un sentiment permanent de découverte, des sessions de chasse et d’affrontement typiques de la franchise mais aussi un sacré programme évolutif. Un menu RPG des plus conséquents que vous découvrirez petit à petit à travers un univers qui s’avèrera beaucoup plus riche qu’il n’y paraît.

Votre personnage évoluera lui aussi à travers différents rangs qui ouvriront l’accès à de nouvelles quêtes et la possibilité de maîtriser davantage vos Pokémon. Un système simple, bien pensé et fort sympathique car possédant la marque si spécifique du savoir faire Nintendo : on accroche et on s’amuse, tout simplement.

 

test pokémon arceus switch carte du monde

Votre Pokédex aussi connu sous le nom de gouffre à vie sociale. Le temps peut passer très très vite si vous ne faites pas attention. Et je vous passe les détails sur ce qui vous attends par la suite…

 

Après un tutoriel TREESSSSSS LONG et une première partie du jeu peu passionnante, la mayonnaise prend donc. Malgré toutes ces lacunes, là où n’importe quel jeu aurait pu « sombrer » en perdant clairement le joueur en route, Pokémon Arceus a ce petit truc qui fait que l’on revient dans l’univers avec un vrai plaisir. Encore mieux : le jeu présente clairement un côté addictif. Si le gameplay aurait clairement gagné au change en introduisant plus de challenge et de complexité, il n’en demeure pas moins plaisant et grisant dans une certaine mesure.

 

test pokémon arceus switch pokédex rémunération

Un jour je seraiiiiiii, le meilleur dresseur, jferai du bifff sans répiiiitttt

 

La gestion via le Pokédex (et tout ce qu’il y a à débloquer…) apporte un vrai gros plus à l’intérêt de Pokémon Arceus. La durée de vie est conséquente tout en proposant un vrai fun manette en mains et pas mal de surprises. On passe donc du « oula » en découvrait Pokémon Arceus, puis au « ah ouais pas mal » avant de finir sur « punaise ça fait déjà 3 heures que je joue ». Voilà, une fois de plus, Nintendo m’a eu.

 

test pokémon arceus switch jean charme

Le genre de petites bêtises que l’on trouve à droite à gauche. Totalement inutiles, donc parfaitement indispensables.

 

test pokémon arceus switch cobra kai

Cobra Kai feat Pokémon. Le jeu vous propose de personnaliser votre personnage, sa coupe de cheveux, un mode photo…bref, le genre de choses où je peux passer des heures parce que je suis tout simplement un enfant. 

 

Cela dit, on sent davantage le côté « bienveillant » de la firme nippone envers le public le plus jeune au détriment de joueurs habitués et plus chevronnés. L’ajout d’un mode de difficulté bien corsé n’aurait clairement pas été de trop (peut être à l’avenir) et aurait pu apporter un véritable plus auprès du public adulte. Il en va de même pour le « monde ouvert » qui s’avère être au final surtout de grandes étendues (plaines, montagnes…) parfois bien trop vides et surtout non connectées entre elles. Mais là aussi, qu’importe.

Pokemon Arceus dispose de suffisamment d’arguments pour vous proposer une bonne expérience vidéoludique.

 

Test Pokémon Arceus Switch : un épisode semi-brouillon ?

test pokémon arceus switch paysage 4

 

Comme dit en introduction, cela faisait plus de vingt ans que je n’avais pas mis la main sur un jeu Pokémon. Redécouvrir cet univers avec un regard d’adulte porte forcément un autre jugement que le gosse de 13 ans que j’ai été. Bien que j’ai passé de très bons moments en retrouvant ce feeling et ce plaisir de chasser, dresser, faire combattre et faire évoluer mes Pokémon, je ne peux m’empêcher de voir en ce Arceus une étude de marché de la part de Nintendo. Pokémon Arceus n’a pas eu d’énormes moyens techniques alors qu’il affiche sur le papier d’énormes ambitions et un potentiel monstrueux.

Est-ce que le public est prêt pour cette nouvelle formule, prudente, mais qui ose tout de même quelques nouvelles choses / options de gestion en se basant sur une véritable expertise de terrain auprès des fans ? La réponse est clairement oui si l’on en croit les chiffres de ventes depuis la sortie.

Pour la ENIEME FOIS, Nintendo prouve qu’il est l’éditeur qui connaît le mieux son public. Cet épisode « semi-brouillon » ouvre clairement la voie à un futur radieux pour la saga Pokémon sur console. Et rien que pour cela : mes respects.

 

test pokémon arceus switch chasse screen

Pokémon Arceus est à l’image d’un Pokémon tout mignon niveau 1 qu’on vient d’attraper. On sent un véritable potentiel d’évolution assez méchant derrière.

 

J’espère donc un prochain épisode plus beau, plus ambitieux techniquement, plus difficile, introduisant pourquoi pas une dimension online à un moment donné avec une interaction entre les mondes (cf Dark Souls), des tournois en ligne et retransmis en direct sur internet… Vous l’avez compris, la recette étant une fois de plus trouvée, Nintendo a toutes les cartes en mains pour frapper bien plus fort. Et clairement, c’est désormais avec un oeil attentif que je surveillerai les news autour de la franchise là où j’avais totalement lâché l’affaire depuis un bon moment.

 

Conclusion

test pokémon arceus switch séance photo

 

Malgré ses lacunes techniques évidentes et son côté répétitif, le RPG Pokémon Arceus à ce petit quelque chose « made in Nintendo » qui fait de lui un bon jeu. La chasse aux Pokémon ainsi que leur gestion via le Pokédex et la pléthore d’éléments à explorer / débloquer nous tiennent au final en haleine et l’on fini par ne plus voir le temps passer.

Orienté clairement pour les habitués de la franchise, mais s’ouvrant aussi à un « nouveau public » qui a dormi dans une grotte pendant des années (mon cas), le jeu ne plaira ni ne conviendra cependant à tout le monde. La faute à une narration en dents de scie, un manque évident de profondeur sur la technique et les graphismes, l’ambiance sonore et le côté « faux monde ouvert » . Même si ce dernier aspect ne m’a pas plus dérangé que cela à titre personnel.

Quoiqu’il en soit, je pense que Nintendo tient vraiment le bon bout avec cet opus et qu’avec un minimum de moyens et de travail supplémentaire, pourrait bien nous surprendre lors du prochain épisode de la saga. D’ici là, si vous êtes fans, foncez bien évidemment. Et si vous voulez l’offrir aux plus jeunes, n’hésitez pas non plus.

Il vaut le coup d’oeil, moche ou pas.

 

Test Pokémon Arceus (Switch) : moi, moche et plaisant
15
Test Pokémon Arceus (Switch) : moi, moche et plaisant
Les plus
  • Un vrai RPG Pokémon
  • Le feeling et l'ambiance globale
  • Très simple à prendre en mains
  • Enorme durée de vie
  • Gameplay addictif...
  • Gestion, chasse des Pokémon
  • Grosse marge de progression
  • Rendu des couleurs (mode portable)
Les moins
  • Graphiquement TRES limité
  • Techniquement TRES limité
  • Démarrage très lent
  • ...mais aussi répétitif
  • Challenge (quasi) inexistant
  • Absence de doublage
Graphismes 12
Gameplay 14
Son 14
Durée de vie 17
Rapport qualité/prix 17
Choco
Rédacteur
Suivre sur :
Qu\'on apporte du bois et de l\'huile

Meilleur bon plan

Derniers commentaires

Laisser un commentaire 0 commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

A voir également